AccueilArchitectureZ5 : Christophe Gulizzi signe un doublé à Turin

Z5 : Christophe Gulizzi signe un doublé à Turin

Premier architecte de la région dont nous avons tracé le portait dans notre rendez-vous consacré, Christophe Gulizzi vient de porter à deux son score en matière de complexe de futsal griffé Zinédine Zidane, et a été en plus élu académicien.
Z5 : Christophe Gulizzi signe un doublé à Turin

Architecture Publié le ,

Premier à avoir essuyé les plâtres, il y a plus d’un an, de notre rubrique « Un chantier, un archi » et de ces portraits d’architectes saisis sur le vif de leur métier, en pleine construction, l’architecte marseillais Christophe Gulizzi a depuis : livré le gymnase de Saint-Cyr-sur-Mer où nous l’avions rencontré, réalisé également, à Aix-en-Provence, la Maison des arts de combat ainsi que la nouvelle usine de la Confiserie du Roy René, déménagé au Tholonet dans une nouvelle agence (et quitté donc son ex-église arménienne reconvertie), lancé les travaux de la future Arena, enceinte sportive du pays d’Aix*, et enfin, été élu à l’Académie d’architecture, terrain où on l’attendait moins et dont il devient ainsi, à 45 ans, le benjamin de cette auguste assemblée.

Ce maître d’œuvre iconoclaste, capable de passer du béton + métal pur et dur au tout-pierre massive, de l’ombre à la lumière, de l’astéroïde Aster de ses débuts au non moins ovniesque future Arena du pays d’Aix, le virtuose du Z5 de Luynes et de bien d’autres équipements sportifs tout aussi remarquables (la peu connue salle omnisports du Plan d’Orgon par exemple vaut elle aussi largement le détour) cultive en effet, non pas les truffes comme il l’aimerait peut-être dans une prochaine carrière (mais puisse-t-elle survenir le plus tard possible, NDLR), mais bien les réalisations qui ne laissent jamais indifférent.

Et un, et deux, et trois Z5 ?

La dernière en date vient de voir le jour à Turin où il a dupliqué pour le même maître d’ouvrage le complexe de futsal de Zinédine Zidane. L’architecte s’est appuyé pour cela notamment sur des partenaires locaux et l’ouvrage est en voie d’achèvement.

« A la différence du précédent, le modèle transalpin est plus resserré autour uniquement du football, explique-t-il. Pas de fitness et d’espaces séminaire par exemple comme dans le premier, mais toujours cependant le même vocabulaire formel et la même griffe, le même logo ».

Les frères du célèbre footballeur, qui s’occupent de ces projets pour le groupe de celui-ci, envisagent aujourd’hui de réitérer l’opération à Istres désormais et, bien entendu, « Gulizzizou », selon le surnom que cela lui a valu parfois, devrait être encore de la partie.

* En association avec le cabinet d’architecture allemand Auer-Weber et en conception-construction avec le groupe Fayat.

(©L. Ricciotti) La Maison des arts de combat, une autre de ses réalisations livrée l'an dernier à Aix-en-Provence.

Retrouvez dans le N°1115 de TPBM (03/02/2016) la suite et l’intégralité de cet article sur l’intronisation à l’Académie d’architecture, terrain où on l’attendait moins, de Christophe Gulizzi, benjamin à 45 ans de cette auguste assemblée.

Pour aller plus loin :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?