AccueilUrbanismeVitrolles : Léon Grosse et Chabanne architecte vont reconstruire le groupe scolaire des Pins

Vitrolles : Léon Grosse et Chabanne architecte vont reconstruire le groupe scolaire des Pins

La ville de Vitrolles vient de confier au groupement Léon Grosse/Chabanne architecte et ingénierie le marché pour la conception-réalisation du nouveau groupe scolaire du quartier des Pins.
Vitrolles : Léon Grosse et Chabanne architecte vont reconstruire le groupe scolaire des Pins
Chabanne Architecte - Le bois occupe une place de choix dans le projet, à l’intérieur du bâtiment (structure porteuse, mur ossature bois et charpente bois), comme en façade (lames brise-soleils en bois massif).

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

14,909 millions d’euros HT : c’est le montant du marché conception-construction-maintenance confié par la ville de Vitrolles au groupement* piloté par l’entreprise Léon Grosse (Aix-les-Bains) et l’agence Chabanne architecte (Lyon) pour la reconstruction du groupe scolaire des Pins.

Le projet porte sur le regroupement des deux écoles actuelles (maternelle et primaire) installées sur deux sites contigus au cœur du quartier des Pins, décor d’un projet de rénovation urbaine depuis plus d’une décennie. L’opération prévoit la création d’un nouveau groupe scolaire (R+2) certifié BDM niveau argent flanqué d'un plateau sportif couvert sur un site unique dans ce quartier d’habitat populaire. Elle intègre la démolition des deux écoles actuelles de type Pailleron érigées au début des années 70 ainsi que celle du gymnase Ray Grassi, voisin.

Forte ambition environnementale

Le projet affiche une forte ambition environnementale en adoptant une démarche de conception bioclimatique : orientation, apports solaires adaptés, matériaux biosourcés locaux… L’équipement s’inscrit également au milieu d’un parc largement végétalisé en interaction avec le quartier. Il crée une respiration supplémentaire, en plus des deux cours de récréation pensées pour favoriser les effets d’îlots de fraîcheur. Le bois occupe une place de choix dans le projet, à l’intérieur du bâtiment (structure porteuse, mur ossature bois et charpente bois), comme en façade (lames brise-soleils en bois massif). Grâce à de nombreux espaces extérieurs végétalisés (cours, jardins pédagogiques et réserves foncières végétalisées), le programme fait également la part belle à la biodiversité.

Enfin, le groupement a fait appel à l’association Minéka (Villeurbanne) pour la mise en place d’une démarche d’économie circulaire basée sur une stratégie de réemploi de matériaux conjuguant réemploi in situ (éléments réemployés sur site de la déconstruction) et hors site (du site vers des filières repreneuses) et approvisionnement hors site. Autant de dispositif permettant de réduire l’empreinte carbone du projet.

Le contrat d’une durée de sept ans intègre deux années de travaux qui se dérouleront en site occupé à partir de l’automne 2022 en vue d’une mise en service pour la rentrée 2024.

* Le groupement associe Léon Grosse, Chabanne Architecte et Ingénierie, AC2R, Antea, Dalkia Smart Building, Gamba, Minéka et Novergo.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

Journal du 01 juin 2022

Journal du01 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?