AccueilBTP[Visite guidée] La poste Colbert en vue d'une nouvelle majesté

[Visite guidée] La poste Colbert en vue d'une nouvelle majesté

Bâtiment art nouveau emblématique du centre historique de Marseille, la poste Colbert, actuellement en plein chantier, dans le 1er arrondissement, va être entièrement réaménagée en bureaux et retrouver une nouvelle splendeur.
[Visite guidée] La poste Colbert en vue d'une nouvelle majesté
J. Ph. P.

BTPBouches-du-Rhône Publié le ,

En amoureux déclaré de la ville où il exerce à la tête de la plus importante agence d'architecture de la région* et où il a signé nombre de réalisations majeures, l'architecte marseillais Roland Carta ne tarit pas d'éloge sur l'ancienne poste Colbert dont il s'est vu confier la restructuration (face à quatre autres postulants). « C'est un joyau de style Art nouveau post-hausmannien et néo-classique dû à l'architecte Joseph-Henri Huot », raconte-t-il volontiers lors d'une visite du chantier en cours, organisée par le maître d'ouvrage, Poste Immo, filière immobilière du groupe La Poste.

« Un bâtiment de 12 500 m2 extrêmement intéressant et intelligent, poursuit-il, qui montre qu'à la fin du XIXe siècle, période à laquelle il a été construit, on était capable d'organiser les bâtiments de façon extraordinaire et de les doter de vertus que n'ont pas bien souvent nos bureaux actuels. Mon projet ne fait que revisiter l'histoire et la géométrie remarquable de l'édifice qui conjugue carré, trapèze et triangle. Il faut être respectueux du passé et prolonger tout en respectant », explique Roland Carta.

Un budget adéquat

Pas question « de toucher à quoi que ce soit, prévient l'architecte. Le principe de distribution, notamment, est particulièrement efficace et c'est un vrai plaisir de travailler de la sorte avec l'enveloppe, les façades, les toits et l'intérieur d'un tel bâtiment, en conservant tout ce que nous ont légué l'histoire et les architectes qui se sont succédé à son aménagement au fil du temps. Mon job, c'est d'analyser et de comprendre tout ça pour lui dessiner un nouvel avenir », dit encore joliment l'homme de l'art. Et ce, d'autant plus que « La Poste s'est donné les moyens budgétaires** d'une réhabilitation digne », ajoute celui à qui l'on doit déjà, dans la cité phocéenne, la transformation du fort Saint-Jean en Mucem, du Silo en salle de spectacle ou encore, à deux pas, le Musée d'histoire de Marseille, pour ne citer que cela.

Le reste de la visite, dans les pas également de Patricia Martin Martin, une architecte de formation, plus particulièrement chargée du projet pour Poste Immo, achève d'ailleurs la démonstration. De la cour intérieure, située au premier étage, et qui deviendra à terme un jardin-terrasse de 600 m2, au fameux hall magistral de l'entrée dont des générations de Marseillais ont connu les guichets de poste et dont la magnifique verrière des années 30 retrouvera la lumière (elle avait fini par être occultée par une dalle situé au-dessus) - fiat lux ! -, en passant par de magnifiques grandes salles aux poteaux en fonte ou encore les menuiseries, tout va être ainsi précisément restauré et renouvelé, en mariant constamment patrimoine et modernité pour répondre à son nouvel usage.

* Pour le chiffre d'affaires, laquelle est également implantée à Nice et depuis plus récemment à Paris.
** Si le maître d'ouvrage n'a pas souhaité communiquer le montant de l'opération, les spécialistes du coût de la construction estiment celle-ci entre 25 et 30 millions d'euros.

Visite guidée en images :

[albumphoto]30[/albumphoto]

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?