AccueilUrbanismeVilogia se déploie dans le grand Sud

Vilogia se déploie dans le grand Sud

Vilogia met le cap au sud. L'ESH nordiste vient d'inaugurer une agence commerciale aux Docks. Cette nouvelle base sera la tête de pont de la stratégie de déploiement du bailleur social dans le grand Sud.
Vilogia se déploie dans le grand Sud
Communication Vilogia - Philippe Rémignon, directeur général de Vilogia S.A.

Urbanisme Publié le ,

Vilogia (Villeneuve-d’Ascq, Nord) se déploie dans le Sud-Est. L’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) du Nord de la France (59.000 logements) a inauguré sa nouvelle agence commerciale à Marseille, ce 29 septembre. Installés dans 330 mètres carrés aux Docks, navire amiral du quartier d’affaires d’Euroméditerranée, les huit collaborateurs de cette agence ont pour mission de développer l’offre de logements sociaux dans une région dont le parc HLM est notoirement déficitaire (les HLM représentent 12% du parc de résidences principales de Paca).

361 logements dans le Sud

Avec un patrimoine de 361 logements répartis entre l’Hérault et Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’organisme créateur du 1% dans la région lilloise s’engage donc dans un défi de taille. « 361 logements, ce n’est pas beaucoup comparé aux 45.200 logements gérés dans la métropole lilloise, notre fief historique », reconnaît Jean-Pierre Guillon, président de Vilogia. Mais le chiffre est en phase avec le parc géré par le bailleur dans les autres métropoles régionales (860 à 1.360 logements). En 2014, l’ESH a investi près de 6,6 millions d’euros dans le quart sud-est (soit 1,65% de son effort d’investissement global qui s’est élevé à 400 M€).

« Avec nos moyens et notre expertise en matière d’ingénierie de financement, nous avons la capacité de répondre aux besoins de logements des salariés dans les grandes métropoles et les zones tendues* » avance Jean-Pierre Guillon

Deuxième ville du pays, Marseille est évidemment une base idéale pour assoir cette stratégie sur l’arc méditerranéen. « Nous avons pris pied à Marseille en 2010 avec l’achat en Vefa** de 183 logements dans le quartier de la Capelette (NDLR : auprès de Primosud) », explique Philippe Rémignon, le directeur général de l’ESH. Conforté deux plus tard par l’ouverture d’une première agence commerciale dans la cité phocéenne, cet ancrage se traduit aujourd’hui dans les chiffres. « D’ici la fin de l’année, notre patrimoine "sudiste" montera à 405 logements avec la livraison d’une résidence de 44 appartements Plus et PLAI*** à Lunel, dans l’Hérault », annonce Philippe Rémignon.

Objectif 3.000 logements

En 2016, Vilogia poursuivra sa montée en puissance avec la livraison de deux nouveaux programmes acquis en Vefa sur les rives de l’étang de Berre, à Martigues (10 logements PLS****) et à Châteauneuf-les-Martigues (30 logements Plus, PLAI et PLS). « A terme, l’ambition est de parvenir à une taille critique de gestion, autour de 3.000 logements », avance le directeur. Pour atteindre cet objectif, le groupe nordiste entend jouer de tous les leviers de développement : la Vefa et le montage d’opérations en propre. « Nous travaillons avec les promoteurs, mais également avec les autres bailleurs sociaux dont nous sommes prêts à reprendre des pans entiers de patrimoine en quête de réhabilitation », détaille Philippe Rémignon. L’organisme compte également intensifier les chantiers en maîtrise d’ouvrage directe, « au rythme de 200 logements locatifs par an ».

Cette mission de constructeur, Vilogia la mettra en œuvre pour la première fois sur le site d’une friche industrielle dans le quartier de la Blancarde à Marseille. « Sur ce terrain acquis en juin 2015, nous réaliserons un programme mixte de 101 logements mêlant offre en accession sociale et logements sociaux à l’horizon 2017 », indique Philippe Rémignon. Le bailleur entend par ailleurs dupliquer en Paca le travail d’écoconstruction déployé près de Nantes et de Nancy. « Nous allons lancer les consultations pour la création d’une opération d’une quinzaine de logements passifs -label PassivHaus - à la Valentine, dans les quartiers est de Marseille », révèle le directeur.

En pointe dans le NPNRU

Autre axe de développement : l’accession. Dans ce domaine, l’ESH se fixe comme objectif de produire entre 50 et 100 logements par an, suivant la jauge suivante : 50% en accession à prix maîtrisé, 25% en PSLA***** et 25% en en vente aux investisseurs. Vilogia est également très mobilisé sur les zones Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine). « Nous avons réalisé près de 5% du chantier national de rénovation urbaine. Ce savoir-faire, nous souhaitons le décliner dans le NPNRU (NDLR : Nouveau programme national de renouvellement urbain) », ajoute le dirigeant. A Marseille, l’organisme lillois aura du grain à moudre : avec 14 sites inscrits sur la programmation du NPNRU, la cité phocéenne sera l’un des terrains d’intervention prioritaires de l’Anru.

* Outre Marseille, Vilogia est implanté dans 6 métropoles : Lille, Paris, Lyon, Bordeaux, Nantes et Nancy/Strasbourg (Grand Est).
** Vente en état futur d’achèvement.
*** Prêt locatif à usage social (Plus) et Prêt locatif aidé d’intégration (PLAI).
**** Prêt locatif social.
***** Prêt social location-accession.

Notre dossier consacré aux HLM en Paca est à lire dans le numéro 1101 de TPBM (parution le 28/10/2015)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?