AccueilUrbanismeVillefranche-sur-Mer : Spie Batignolles Immobilier dépose le dossier pour un complexe hôtel-thalasso
A la pelle

Villefranche-sur-Mer : Spie Batignolles Immobilier dépose le dossier pour un complexe hôtel-thalasso

Spie Batignolles Immobilier a déposé les dossiers de demande d'autorisation administrative pour ériger le complexe hôtel-thalassothérapie au dessus du port de Villefranche-sur-Mer.
Une perspective du projet.
Agence AAAB - Une perspective du projet.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

Lauréats de l'appel à projets lancé par la municipalité en 2015, Spie Batignolles Immobilier (Neuilly/Seine, 92) et Atao Promotion (La Baule, 44) ont déposé les demandes d'autorisation administratives pour réaliser un complexe hôtelier avec centre de thalassothérapie* à Villefranche-sur-Mer, entre Nice et Monaco. Le projet fortement soutenu par le maire Christophe Trojani devrait voir le jour avenue du Général de Gaulle, sur une ancienne friche GDF située en surplomb de la grande bleue aujourd'hui occupée par les services techniques de la commune. Ce site de 4.590 m2 a été cédé par la commune pour 9 M€.

Anthony Béchu, architecte du projet

Après dépollution du site et démolition des bâtiments existants, les promoteurs prévoient d'ériger un établissement 4 étoiles de 120 chambres et suites (6.900 m2 de surface de plancher) de l'enseigne Crowne Plaza (groupe Intercontinental) avec un restaurant de 150 couverts, un centre de conférence et un centre de thalassothérapie (1.600 m2 de surface de plancher) exploité par le groupe Relais Thalasso (groupe Phélippeau, La Baule). Cet espace proposera huit « Suites Relais », deux bassins intérieurs à eau de mer, un espace fitness, un spa ainsi que des cabines de soins esthétiques.

Le projet conçu par l'architecte Anthony Béchu (agence aaab) s'élèvera sur cinq niveaux au dessus du port de plaisance (3.600 m2 d'emprise au sol) avec deux niveaux de parking en sous sol (140 places, dont 50 publiques acquises par la ville). Les travaux de construction devraient durer près de deux ans. Avant de poser la première pierre, les promoteurs devront toutefois passer outre les fourches caudines d'un recours judiciaire intenté par une opposante du maire.

* Le projet est porté par la SCI Villefranche Général de Gaulle créée par Spie Batignolles Immobilier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?