AccueilEconomie[Vidéo] Avec Sécuréseaux, GRDF et les Travaux publics parient sur la prévention

[Vidéo] Avec Sécuréseaux, GRDF et les Travaux publics parient sur la prévention

Avec le forum Sécuréseaux, organisé le 25 novembre au parc Chanot à Marseille, GRDF Réseau Méditerranée et la Fédération régionale des travaux publics ont affiché leur volonté commune de réduire le nombre d'incidents sur les réseaux de gaz, lors de chantiers.

Economie Publié le ,

Comment réduire le nombre d'incidents sur le réseau de gaz lors des chantiers ? Pour répondre à cette question, GRDF Réseau Méditerranée et la Fédération régionale des travaux publics, avec l'aide de l'Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF), avaient mobilisé leurs troupes, le 25 novembre au parc Chanot à Marseille lors du premier forum Sécuréseaux. L'idée était de jouer collectif en impliquant l'ensemble des parties prenantes lors d'une journée d'échanges et de réflexions.

Le forum a débuté avec une table ronde qui a rassemblé les différents acteurs concernés. C'est Jean Rampon, sous-préfet et directeur de cabinet de Stéphane Bouillon, préfet de région et des Bouches-du-Rhône, qui a ouvert cette journée d'échanges. Le représentant de l'Etat est revenu sur « la hausse des incidents » ces derniers mois et la nécessaire obligation de respecter les procédures. A chaque incident, il y a une obligation « de mobiliser d'importants moyens de secours » a souligné Jean Rampon pour rappeler les conséquences d'un « incident ». Sans oublier le possible accident humain…

Hubert Fombonne, le chef de l'unité sous-sols et canalisations à la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), est revenu sur les questions de réglementation. Il a notamment rappelé le rôle de « police » de la Dreal et son action de contrôle sur le terrain. Il a aussi évoqué les conséquences juridiques suivant le type d'incident et sa gravité.

Incidents en hausse

Maurice Mennereau, le directeur de GRDF* Réseau Méditerranée, à l'initiative de ce forum, est revenu sur la volonté de GRDF de faire de la prévention et d'y impliquer les différents acteurs des chantiers sur les canalisations : autorités, collectivités à l'initiative des chantiers, employés de GRDF, entreprises de travaux publics, secours, etc. « Nous constatons que ces derniers mois, le nombre d'incidents est reparti à la hausse » a, lui aussi, regretté Maurice Mennereau, avant d'ajouter :

« La plupart d'entre eux seraient évitables en respectant strictement les procédures ».

Laurent Amar, le président de la Fédération régionale des travaux publics Provence-Alpes-Côte d'Azur (FRTP Paca), est revenu sur la nouvelle réglementation « anti-endommagement » applicable depuis le 1er juillet 2012. « Les entreprises se sont appropriées ces nouvelles règles » a mis en avant Laurent Amar. Le représentant des entreprises de travaux publics (TP) a rappelé les trois problèmes que ces dernières rencontrent sur ce type de chantier.

Terr​assement doux

« Les relations avec leur maître d'ouvrage, qui les contraint souvent en termes de délais et de coût, avec très souvent un coût du terrassement doux pas pris en compte » a expliqué Laurent Amar. En première ligne au moment de creuser la tranchée, les entreprises de TP doivent aussi fréquemment faire avec « le manque de précisions des informations ». Sans parler du coût de l'incident qui « n'est pas neutre pour l'entreprise ».

Pierre Horton, représentant de l'AITF Paca, a expliqué que « les collectivités n'ont rien à gagner à vouloir aller trop vite », d'où la nécessité de trouver un délai respectable pour la collectivité et les entreprises.

* Gaz réseau distribution France.

Retrouvez l'intégralité du compte-rendu de cette journée de sensibilisation dans le numéro 1159 de TPBM (parution le 7/12/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

En chiffres :
38 029 déclarations de projet de travaux reçues par GRDF en 2015 pour la région Paca
183 incidents à déplorer en 2015 en Paca.

A savoir :
En cas d'incident sur une conduite de gaz, il faut composer le 18 (pompiers) ou le 02 47 85 74 44.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?