AccueilUrbanismeVedène : la zone Avignon Nord veut s'agrandir

Vedène : la zone Avignon Nord veut s'agrandir

Au sud de la zone commerciale animée par Ikea, la commune de Vedène souhaite rendre constructible un terrain de 12 ha.
Le terrain est bordé au nord par Buld’Air, centre commercial animé par Ikea.
E. Brugvin - Le terrain est bordé au nord par Buld’Air, centre commercial animé par Ikea.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

La ville de Vedène poursuit le développement des zones d’activités économiques avec 12 ha supplémentaires situés au niveau d'Avigno Nord. Le terrain est bordé au nord par Buld’Air, centre commercial animé par Ikea, par Renault Truck au sud et l’A7 à l’est. « Aujourd’hui, un investisseur-aménageur, qui veut rester discret, négocie avec les propriétaires, assure Joël Guin, maire de Vedène et président du Grand Avignon. De notre côté, nous prévoyons de rendre constructible cette zone aujourd’hui classée 2 à urbaniser (AU). Nous souhaitons que le site accueille des entreprises artisanales et logistiques spécialisées dans la livraison au dernier kilomètre avec des véhicules propres. » L'emplacement dispose d'un accès rapide à l’échangeur Avignon-Nord et le Département de Vaucluse programme la construction d’un nouveau rond-point face à Renault Truck.

Une partie de ce terrain a été acheté en 2012 par Castorama, intéressé par la proximité avec son confrère suédois. En difficulté, le groupe français n’a finalement pas réalisé son projet commercial et souhaite donc revendre ce foncier (il avait acquis 7 de ces 12 hectares pour 7 M€). L’investisseur-aménageur doit également relever un autre défi. Leroy Merlin a acquis 3 000 m2 au cœur de ce terrain, à 250 € le m2, au travers d’une SCI. L’acheteur potentiel traite aujourd’hui avec les deux propriétaires.

Chaffard-Gromelle en pourparlers

Toujours sur la commune de Vedène, l’ancien terrain Chaffard-Gromelle fait également l’objet de négociations. Propriété de l’Irlandais C&D, spécialiste du pet food, ce terrain de 15 ha immédiatement exploitables serait sous compromis avec l’investisseur-promoteur PanaFrance. En 2015, une enquête publique avait retoqué un projet de plateforme logistique.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?