AccueilUrbanismeVaucluse : augmentation du budget des études sur le carrefour de Bonpas

Vaucluse : augmentation du budget des études sur le carrefour de Bonpas

L'ambitieux projet de restructuration du carrefour de Bonpas entre à la fin de l'été en phase de concertation publique et voit le budget de ses études presque doubler.
Vaucluse : augmentation du budget des études sur le carrefour de Bonpas
E. Brugvin - L'espace y est particulièrement compté entre les importantes infrastructures routières et hydrauliques existantes et les rives de l'impétueuse Durance.

UrbanismeVaucluse Publié le , par

Le carrefour de Bonpas va entrer, à la fin de l'été, dans une phase de concertation publique à la suite du dernier vote des élus du Conseil départemental de Vaucluse. L'assemblée a également décidé une hausse du budget des études en cours et qui se poursuivront jusqu'au second semestre 2022, passant de 500 000 € à 970 000 €. La réalisation des procédures réglementaires devrait s'étaler du second semestre 2021 à la fin 2023. Les travaux, qui ont pour objectif de résorber un des points noirs routiers régionaux (24 000 à 45 000 véhicules par jour), doivent quant à eux s'étaler de 2024 à 2026.

Le Conseil départemental étudie une reconfiguration de l'échangeur par dénivellation couplé à un carrefour giratoire correctement dimensionné pour certains flux, des aires de covoiturage avec Vinci Autoroutes et des voies douces. De nouvelles voies d'insertion et de décélération répondront aux règlements actuels. L'aménagement anticipe la mise en service de la phase 2 de la LEO qui déversera, à terme, une partie de son trafic sur le rond-point de l'Amandier avec des véhicules en direction de Bonpas. Tout en supprimant les intersections dangereuses, l'ensemble des dessertes locales est maintenu et sécurisé, notamment le carrefour de type tourne à gauche situé sur la RN129, boucle pour accéder au péage autoroutier. L'ex-RN7 sera élargie jusqu'à 2x3 voies sur la section la plus chargée.

Sur ce projet de 25 M€ où le Conseil départemental assure la mission de maître d'ouvrage unique, l'Etat et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur participent à hauteur de 15,5 M€, le Département 9,5 M€. Quant aux études, leur financement se répartit comme suit : Etat 20 %, Région 20 %, Département de Vaucluse 45 %, Départements des Bouches-du-Rhône 5 %, Ville d'Avignon 5 %, Grand Avignon 5 %.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?