AccueilEconomieVar : la CCI construit son « ItinERA » touristique

Var : la CCI construit son « ItinERA » touristique

La CCI du Var est engagée dans le programme européen « ItinERA » France-Italie visant à développer, par l'innovation et le respect de l'environnement, l'attractivité touristique des régions et partenaires concernés.
Var : la CCI construit son « ItinERA » touristique
O. Réal - Les partenaires du programme "ItinERA" étaient réunis à la CCI du Var pour le premier comité de pilotage.

EconomieVar Publié le ,

La Méditerranée, le tourisme responsable, l'innovation durable… comptent parmi les principaux points communs des huit partenaires engagés dans le projet « ItinERA » qui s'inscrit dans le programme communautaire Interreg Italie-France Marittimo 2014-2020. A savoir les chambres de commerce et d'industrie du Var, de Cagliari (Sardaigne), pilote du programme ItinERA, de Livourne (Toscane), de Gênes (Ligurie), de Bastia et de la Haute-Corse, la région Sardaigne, le GIPFipan (Groupement d'intérêt public Formation et insertion professionnelle de l'Académie de Nice), CentraLabs (Centre de recherche et d'innovation dans le secteur scientifique et technologique situé dans la province de Cagliari). L'idée de travailler en partenariat n'est pas nouvelle et s'était formalisée, le 29 mars dernier, par la signature, à Toulon, d'une convention unissant les CCI de Haute-Corse, de Livourne, du Var, permettant de prétendre à des fonds européens, notamment dans le cadre de Marittimo (voir TPBM 1178).

Ainsi, le lancement d'« ItinERA », formalisé le 17 mai au siège toulonnais de la CCI varoise, a jeté les bases fondatrices d'une collaboration qui doit se déployer sur deux ans, dont la vocation est de « promouvoir le tourisme expérientiel et immersif par la création d'excursions innovantes environnementales, autour de thématiques sur le développement durable, la biodiversité, l'échange d'expériences et de bonnes pratiques ». Au sein des six zones géographiques transfrontalières concernées, Var, Alpes-Maritimes, Corse, Sardaigne, Toscane, Ligurie, il s'agit d'inventer deux itinéraires écotouristiques à destination des professionnels de la croisière et de créer un module de formation e-learning pour les personnels d'accueil des sites visités. L'objectif est d'élever le niveau qualitatif de 150 entreprises, soit 25 entités par territoire, issues de l'hébergement, de la restauration, des loisirs, du sport, de la viticulture, du commerce, des transports… en leur donnant un niveau international de compétitivité.

Tourisme de niche, durable et responsable

Dans cette perspective de montée en puissance de l'attractivité des territoires, sont élaborées dans un premier temps les lignes directrices de cette démarche touchant le marché en croissance continue de la croisière (2,5 millions de passagers en Provence-Alpes-Côte d'Azur l'an dernier, soit + 8,7 % par rapport à 2015, et 1 094 escales). Des thématiques communes seront déclinées de façon différente et personnalisée dans chaque lieu, mettant en valeur la richesse des sites sur le plan culturel, naturel, économique, en matière de savoir-faire… Autant de possibilités susceptibles de répondre aux attentes et exigences des compagnies, tout en essayant d'allonger tout au long de l'année la saison phare estivale. « Nous allons proposer aux armateurs de croisières un circuit touristique sur chaque territoire avec un itinéraire bien précis qui prendra en compte toutes les valeurs que nous revendiquons dans le cahier des charges », affirme Laurence Cananzi, vice-présidente de la CCI du Var, chambre porte-parole du programme « ItinERA ». Il s'agira dans le cadre de cette vaste concertation d'innover et de se positionner en haut de gamme sur une offre d'excursions pour petits groupes, prônant le tourisme de niche, durable et responsable. Une attractivité accrue, structurée, faisant l'objet d'actions partagées de marketing stratégique, qui devrait profiter conjointement à l'ensemble et à chaque écosystème en termes de retombées, mais aussi d'image de marque.
Les moyens dédiés à ce projet original sont d'1,663 million d'euros (montant total maximum), dont 1,4 million de l'Europe (Feder*).

* Fonds européen de développement régional.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?