Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Var : l'OIP met de l'Elan dans la conjoncture

le - - Economie

Var : l'OIP met de l'Elan dans la conjoncture
O. REAL - Parmi les acteurs principaux de l'OIP Var, Serge Fouilland, Patrick Alary, Martial Aubry (président) et Pascal Friquet.

Sous la conduite de son président Martial Aubry, la délégation varoise de l'Observatoire Immobilier de Provence (OIP) a présenté les données de conjoncture du secteur au premier semestre 2018.

« Dans le contexte actuel de la grande réforme portée par la loi Elan, il est plus que jamais nécessaire pour tous les acteurs de l'acte de bâtir d'être unis, de se parler et d'échanger », prône Martial Aubry, président de la délégation varoise de l'Observatoire Immobilier de Provence (OIP). C'est ce que font justement ses diverses composantes, dans un contexte de taux qui demeurent très bas. Sur le segment du logement neuf, le prêt à taux zéro et le dispositif Pinel sont très porteurs également. Leur lisibilité sur quatre ans est importante car selon Patrick Alary, vice-président de la Fédération des promoteurs immobiliers de Provence, « nous avons besoin de stabilité fiscale. »

Sur le premier semestre 2018, le Var enregistre une forte hausse d'offres par rapport à la même période en 2017 (+ 24%), les ventes en bloc (ventes en l'état futur d'achèvement) continuant de soutenir l'activité à hauteur de 61%, mais aussi de la fragiliser compte tenu des incertitudes sur le marché HLM. Les prix se maintiennent (- 3%) à 4 657 euros le m2 hors parking.

Sur le marché locatif privé, la 7e augmentation consécutive de l'Indice de révision des loyers (IRL) à + 1,25%, après 8 IRL de baisse, est une bonne nouvelle pour les propriétaires bailleurs, selon Serge Fouilland, de l'Adil du Var. En outre, le renforcement dans la loi Elan du rôle des Observatoires des loyers témoigne d'un besoin accru de connaissances des marchés locaux afin de construire des politiques urbaines structurées. Celui du Var s'élargit désormais à 90% du parc locatif privé. « Tous les voyants sont au vert sur ce marché », apprécie Jean-Philippe Jaubert, de l'Unis Var, soulignant dans les nouveautés attendues le bail mobilité, de un à dix mois, sans renouvellement et sans dépôt de garantie, ainsi que la numérisation généralisée des documents.

Le social en première ligne

Côté logement social, l'indice de satisfaction n'est pas au beau fixe et la révision des objectifs toujours d'actualité. Au nom de l'Association régionale HLM Paca et Corse, Martial Aubry et Pascal Friquet ont rappelé à quel point leur secteur a subi des bouleversements profonds avec la baisse des APL, entraînant celle des loyers et des recettes pour les opérateurs, couplés à la hausse de la TVA. Si 2017 a vu un recul de 48% du nombre de logements sociaux agréés dans le Var (1 532), département pourtant « bon élève » ces dernière années, 2018 devrait être meilleure avec 2 600 intentions déposées à fin septembre.

L'avenir est néanmoins incertain. La loi Elan ouvre des opportunités, dans la mutualisation ou dans la possibilité de créer des sociétés de vente de logements sociaux, facilitant l'accès à la propriété et permettant de reconstituer des fonds propres. Une mesure à usage forcément limité par les réticences des communes car la vente de logements diminuerait leur parc social. Les accompagnements de l'Etat, appuyés par la Caisse des dépôts et consignations, ont permis d'atténuer les conséquences de ce changement brutal de modèle, alors même que la livraison l'an dernier de 2 063 logements sociaux dans le Var par les organismes en lien avec l'Association régionale a atteint un record. Un paradoxe. La perspective de retrouver à l'horizon 2020 une partie des recettes APL perdues par l'augmentation des loyers et un taux de TVA qui redescendrait à 5,5%, est une espérance.

Côté BTP, la rentrée est en demi-teinte. La Fédération varoise que préside Jean-Jacques Castillon constate avec satisfaction une remontée de l'emploi salarié qui a repassé la barre des 20 000 personnes, mais l'inquiétude persiste notamment sur les prix bas et le tassement de l'activité logement.




Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer