AccueilEconomieVar : Grant Thornton dans la prévention bien ordonnée

Var : Grant Thornton dans la prévention bien ordonnée

Directeur associé des entités varoises de La Seyne et Hyères de Grant Thornton, Patrick Romagnoli est conseiller national en restructuring au sein du groupe, et particulièrement au fait de la prévention des difficultés des entreprises, d'autant qu'il siège au Tribunal de commerce de Toulon comme juge consulaire. En qualité d'expert professionnel de ces questions, il pose son regard sur les problématiques et solutions actuelles.
Var : Grant Thornton dans la prévention bien ordonnée
O. Réal - Patrick Romagnoli, directeur des entités varoises de La Seyne et Hyères de Grant Thornton

EconomieVar Publié le ,

Au sein de l'activité d'expertise comptable, de commissariat aux comptes, d'audit conseil du groupe GrantThornton, la prévention restructuration est en expansion au regard de la réalité quotidienne. A savoir, selon PatrickRomagnoli, directeur « maison » de La Seyne et Hyères, « des marchés compliqués et des entreprises en difficulté qu'il faut prévenir avant qu'il ne soit trop tard pour les guérir. Comment ? En établissant un certain nombre de warnings*, de tableaux de bord afin d'anticiper. » Un maître mot pour ce conseiller avisé compte tenu de ses multiples casquettes complémentaires, dont les outils permettent de déterminer à quel moment les difficultés en question vont arriver et d'actionner les mesures préventives. Deux choix se présentent alors, stratégiques, entre des procédures collectives publiées officiellement, dont les effets peuvent être préjudiciables (« cela peut s'apparenter à une double peine »), et les procédures amiables que sont le mandat adhoc et la conciliation (plus limitée dans le temps). Ces dernières étant confidentielles entre le chef d'entreprise, le président du tribunal et le mandataire ou conciliateur.

Lors de la rentrée judiciaire de janvier, le Tribunal de commerce de Toulon soulignait à ce propos avec satisfaction la montée en puissance de la prévention sous ces formes, favorisant la baisse des liquidations judiciaires. En 2016, localement, 19 mandats ad hoc ont été prononcés contre 5 en 2014, 25 procédures de conciliation ont été engagées, soit quatre fois plus… « Il s'agit, dès lors que l'entreprise se retrouve face à un problème, le plus souvent d'endettement, de réunir les créanciers, de définir le périmètre des priorités et des prioritaires, afin de négocier des moratoires et d'obtenir des délais de nature à favoriser une sortie étalée de la crise. » Une telle démarche décidée et actionnée est toujours plus appréciée que celle subie, les tribunaux disposant d'ailleurs de faisceaux d'indicateurs négatifs concourant à la convocation d'entreprises, comme l'absence répétée de dépôts de comptes.

Pédagogie à tous les étages

Intervenant de plus en plus fréquemment auprès de clients en difficulté ou qui vont l'être, Patrick Romagnoli accumule les expériences de nature à disposer et proposer une large palette d'alternatives. Par exemple lors de dénonciation d'un découvert bancaire, une restructuration de la dette en prêt sur plusieurs années. « Chaque cas est délicat car plane le risque de la cessation des paiements. Il faut rapprocher les parties, banque, Urssaf, Trésor public, créanciers divers, chef d'entreprise bien entendu, en faisant preuve de pédagogie, pour ne pas dire d'intelligence de situation. La conciliation peut être aussi homologuée par le tribunal, ce qui procure une force supplémentaire vis-à-vis des fournisseurs. »

Grant Thornton ne manque pas de solutions sur ces nouveaux champs d'accompagnement et de conseil, y compris dans la validation des hypothèses de relance et de redressement des sociétés en procédures amiables, pour le compte de celles-ci, voire à la demande de conciliateurs ou de tribunaux également, en mission d'expertise. « Sur le volet préventif, précise Patrick Romagnoli, il est aussi possible depuis mars 2014 de préparer la cession de l'entreprise le cas échéant. » En outre, toutes ces dispositions concernent conjointement le monde associatif dont on a pu mesurer les problématiques modernes de financement et de fiscalité il y a quelques semaines à la faveur d'une conférence débat conduite également par Grant Thornton, avec le soutien de notre publication (TPBM n° 1161 du 21 décembre 2016).

* Avertissements.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?