AccueilEconomieVar : 20 ans d’actions sociales et patrimoniales pour Erilia

Var : 20 ans d’actions sociales et patrimoniales pour Erilia

Erilia fête ses 20 ans de présence dans le Var. Cinq mille quatre cent sept logements gérés et 446 hébergements en foyer plus tard, cette structure devenue depuis peu « société à mission », est bien ancrée dans le département.
Var : 20 ans d’actions sociales et patrimoniales pour Erilia
O. Réal - La résidence Les Maurels, dans l’Ilot Baudin à Toulon, en cœur de ville rénovée.

EconomieVar Publié le ,

Première entreprise sociale pour l’habitat à devenir société à mission il y a quelques mois, conformément à la loi Pacte, affirmant ainsi son impact social, territorial et environnemental, Erilia compte 48 collaborateurs dans le Var en exploitation, basés dans l’agence principale toulonnaise et l’antenne de Fréjus.

En 20 années de présence, Erilia s’est constituée un patrimoine de première importance à la faveur de nombreuses opérations qui lui permettent de gérer désormais 5 407 logements sociaux et 446 hébergements en foyer. Un patrimoine qui monte en puissance à la faveur de quelque « 300 nouveaux logements par an en moyenne ces dernières années, dont 60 % en Vefa [vente en l’état futur d’achèvement, NDLR] et le reste en maîtrise d’ouvrage directe, selon Christophe Fabre, le responsable de la maîtrise d’ouvrage pour le Var, avec une volonté d’impact sur les différentes catégories de population visées. « PLAI, PLUS, PLS…, le spectre est large pour répondre à toutes les demandes de nos locataires, sachant que l’on accompagne aussi le passage de la location vers l’accession. »

« Nous sommes présents dans 26 communes du Var, renchérit Aymeric Deleu-Nabet, directeur de l’agence de Toulon (en partance vers une autre destination du groupe). Notre répartition géographique se situe à 50 % sur le territoire de la métropole Toulon Provence Méditerranée, un quart sur celui de la Communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée à l’Est du département, géré par notre agence de Fréjus, un quart autour de la Dracénie, du Golfe de Saint-Tropez, de La Londe. Nous ne sommes pas seulement sur les zones tendues et le littoral, mais aussi dans le secteur rural. » Une dynamique d’ensemble caractérisée par de nombreuses réalisations emblématiques et des projets.

Belles réalisations d’hier…

Parmi les opérations qui ont marqué la présence d’Erilia depuis 20 ans, figure l’îlot Baudin, en plein centre ancien toulonnais, dans le cadre du programme Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine). A travers cette requalification, Erilia a mis sa pierre à l’édifice de la rénovation dans le centre ancien. Quarante-deux logements sociaux classiques sont sortis de terre dans une résidence, de même que 106 logements étudiants dans une autre gérée par le Crous, trois commerces, une crèche. Une opération à près de 20 millions d’euros, impliquant nombre de partenaires publics, coordonnée par le concessionnaire du centre-ville, VAD (Var Aménagement Développement).

L’implantation du siège varois du groupement de gendarmerie nationale dans l’écoquartier Entrevert de La Valette (120 logements, bureaux, locaux techniques…), en 2015, compte également parmi les faits marquants évoqués par le directeur. De même que le partenariat exemplaire avec les Apprentis d’Auteuil à la faveur de l’édification l’an dernier de la résidence sociale à orientation éducative (RSOE) du Fort Saint-Antoine à Toulon. Une réalisation pilote en France comprenant 43 studios équipés pour des 16-25 ans en situation de précarité, dans le cadre d’un parcours professionnel et personnel. « C’est dans notre ADN, selon Julie Hornus, responsable d’opérations chez Erilia Toulon, nous connaissons et maîtrisons bien ces programmes différents de résidences classiques. Cela nous interpelle et nous concerne, c’est dans notre rôle social. »

… et de demain

L’équipe varoise ne manque pas de références passées, mais aussi de projets en cours, parmi lesquels Le Massillon à Hyères, opération d’acquisition/amélioration d’une résidence en centre-ville, après portage du foncier par l’EPFR (Etablissement public foncier régional). Erilia investit 17 millions d’euros dans cette réalisation, dont 11 millions d’euros en acquisition et 6 millions d’euros en travaux.

Hyères : opération Massillon pour Erilia

Esquisse du projet Massillon à Hyères. (Crédit : D.R.)

Autre projet en gestation, celui concernant le groupement de gendarmerie de Gassin, comprenant des bureaux, 44 logements pour les gendarmes, 19 logements en accession sociale, une chaufferie collective dans un bâtiment dédié, couvrant également le collège et l’hôpital. Une opération mixte en collaboration avec la Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez qui vend le terrain. Livraison prévue fin 2022/début 2023, après 16 à 18 mois de travaux.

Dans le cadre de sa diversification d’activités, Erilia s’implique aussi dans des résidences sociales intergénérationnelles, à l’image du chantier en cours de 58 logements à Saint-Mandrier suite à un rachat de permis. Vingt logements sont réservés et adaptés à des retraités, 38 touchent une population non spécifique, tandis qu’une salle commune de 100 m2 en rez-de-chaussée permet à tout le monde de se retrouver, avec une animation « maison » pour laquelle Erilia se forme. Livraison juin 2022. Il s’agit pour le bailleur de s’adapter au vieillissement de la population et d’essayer de développer des nouvelles compétences afin de répondre aux besoins des communes et des personnes, contribuant ainsi au vivre ensemble. Son ingénierie dans le logement social lui permettant de mettre en œuvre des projets dans des secteurs parallèles et complémentaires.

Un élargissement du champ des possibles qui se caractérise conjointement à travers le bail réel solidaire (BRS), nouveau dispositif qui monte en puissance en France, donnant la possibilité aux ménages dont les ressources ne dépassent pas le plafond d’accéder à la propriété en dissociant le foncier du bâti. Trois projets mixtes, de 3 x 22 logements sociaux et BRS sont instruits actuellement à Six-Fours-les-Plages (premier permis attendu en ce début d’été). Une formule qui fait baisser le prix d’acquisition de l’ordre de 30 % par rapport au marché, particulièrement utile en zone tendue.

En outre, s’agissant du volet environnemental, l’éco-responsabilité est revendiquée dans chaque réalisation nouvelle et réhabilitation de l’existant, avec une politique de critères supérieurs à la réglementation érigée en credo.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?