AccueilTerritoiresUne seconde centrale photovoltaïque sur la commune de Montfort

Une seconde centrale photovoltaïque sur la commune de Montfort

Jeudi 20 juin, RES, Cap Vert Energie et les élus locaux ont inauguré la nouvelle centrale des Broules qui produira environ 6 400MWh sur un délaissé d'autoroute.
Une seconde centrale photovoltaïque sur la commune de Montfort
H. Saveuse - Dans un an, la centrale devrait produire environ 6 400MWh, l'équivalent de la consommation électrique de 3 000 personnes.

TerritoiresAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

A Montfort, dans les Alpes-de-Haute-Provence, il y a désormais plus de panneaux photovoltaïques que d'habitants. Jeudi 20 juin, RES, constructeur du parc et Cap Vert Energie, l'exploitant, ont inauguré en présence des élus locaux, la centrale photovoltaïque des Broules, le nouveau site de production d'énergie de la commune, après l'inauguration en 2015 du parc des Cigalettes construit à cheval sur les communes Peyruis et Montfort.

Dans un an, la centrale devrait produire environ 6 400MWh, l'équivalent de la consommation électrique de 3 000 personnes. Une seconde vie industrielle offerte à ce remblai de l'autoroute A 51 et surtout une ressource financière non négligeable pour la Communauté de communes Jabron-Lure-Vançon-Durance et la ville de Monfort, qui compte 349 habitants et aucun commerce. Les travaux qui ont commencé mi-novembre 2018 se sont terminés fin mai pour une mise en service début juin, après une procédure longue de dix ans. Au total 2 220 pieux étayent les 222 structures qui supportent chacune 150 panneaux soit 33 300 modules de 120 WC de puissance unitaire.

Campagne de financement

Il y a un mois, le propriétaire du site, Cap Vert Energie a lancé sur Tudigo Energie une campagne de financement participatif, sous la forme d'un placement, ouvert aux monfortains, aux habitants des Alpes-de-Haute-Provence ainsi que des cinq départements voisins, la Drôme, le Vaucluse, les Alpes-Maritimes, le Var et les Hautes-Alpes. L' objectif est de lever entre 100 000 et 120 000 euros sur un budget total de 4,5 millions d'euros. Cette campagne court jusqu'au 27 juillet.

D'ici peu, la commune de Montfort prévoit l'ouverture d'un nouveau site de production d'énergie photovoltaïque « Les Broules 2 » qui viendrait doubler et étendre la surface à un terrain adjacent, toujours un délaissé de l'A51.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, il y aurait l'équivalent de « 1 800 hectares de foncier disponible en sites anthropisés », selon Pierre de Froidefond, co-fondateur de Cap Vert Energie. Une véritable aubaine dans un département où l'on comptabilise 300 jours de soleil par an. Si ses terrains étaient équipés de panneaux photovoltaïques, ils pourraient produire l'équivalent de la consommation électrique de 1,1 million d'habitants, soit sept fois la population du département (161 980 habitants).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?