AccueilBTPUne école aux grandes ambitions environnementales pour Mirabeau

Une école aux grandes ambitions environnementales pour Mirabeau

La commune vauclusienne de Mirabeau vise le niveau BDM or pour sa nouvelle école située dans un écoquartier, sur le piémont du Grand Luberon.
Une école aux grandes ambitions environnementales pour Mirabeau
Atelier A - A la rentrée 2022, les élèves auront quitté l'ancienne école énergivore pour leur établissement modèle du quartier des Espinasses.

BTPVaucluse Publié le ,

Proximité de Cadarache et de son projet Iter oblige, la commune de Mirabeau (1 350 habitants) connaît un développement démographique qui rend l'école au centre village trop petite. « D'où notre projet de bâtir un nouvel établissement à l'entrée du village en phase avec les besoins actuels et futurs de la commune tant scolaires que pour l'habitat, précise Robert Tchobdrenovitch, son maire. Les fonds publics étant rares, nous avons lancé un projet ambitieux pour attirer des financements croisés. L'école animera un écoquartier de 4,5 ha aux côtés de 23 maisons à caractère social réalisées par Vallis Habitat, dont huit pour des primo-accédants, auxquels s'ajoutent deux logements pour des personnes âgées prises en charge par des associations locales. »

Si la consruction de la partie logement démarrera dans un second temps, les travaux de l'école de 4,8 M€ (voir détail en encadré) débutent ces jours-ci. L'établissement comprendra d'abord sept classes (trois maternelles et quatre élémentaires), puis 13 à terme. Les espaces en attente accueilleront les activités périscolaires des enfants des environs. A la rentrée 2022, les élèves auront quitté l'ancienne école énergivore pour leur établissement modèle du quartier des Espinasses. La ville de Mirabeau vise en effet le niveau BDM (bâtiment durable méditerranéen) Or pour son école, bronze pour ses logements. « Ce nouveau chantier sur la route de Beaumont-de-Pertuis (D198) derrière les tennis engendre la reconfiguration, avec le Conseil départemental, de sept carrefours dont deux devant le futur écoquartier », précise Robert Tchobdrenovitch, également président de la communauté de communes CôteLub (Communauté territoriale Sud Luberon).

Ecoconception

Le cabinet d'architecture grenoblois Atelier A prévoit un bâtiment en L avec un simple rez-de-chaussée, ce qui lui permet de s'intégrer au paysage du Luberon et d'abriter le préau des vents dominants. Le positionnement des salles et couloirs répond aux orientations du soleil pour en bénéficier l'hiver et s'en protéger l'été par des ombrières.

La construction adopte des matières lourdes, béton Ecocem bas carbone, 75 m3 de bois des Alpes (40 % des matériaux) pour la charpente et le revêtement des murs associé à de la pierre du Vaucluse et de Banon. Des isolants biosourcés, comme de la paille de riz, protègent le bâtiment. La nouvelle école, baptisée Mirabeau en hommage au célèbre révolutionnaire, bénéficiera d'un plancher chauffant et rafraîchissant et de récupérateurs de pluies couplés à un système de stockage et d'arrosage. Les matériaux drainants du parking évitent l'imperméabilisation des sols.

Financements multiples

Les travaux s'élèvent à 3,735 M€, auxquels s'ajoutent 704 000 € d'études et le coût du terrain (435 000 €). La commune a réussi à mobiliser 2,8 M€ HT de subventions et finance pour sa part 470 000 € (dont 240 000 € par l'emprunt). Elle compte également sur la cession de l'ancienne école, estimée à 1,4 M€, pour boucler le financement.

Les entreprises vauclusiennes bénéficient de 2,5 M€ de marchés sur l'ensemble des marchés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?