AccueilEconomieUnapei Alpes Provence : un autre regard sur le handicap

CRESS PACA Unapei Alpes Provence : un autre regard sur le handicap

L’association inaugurera en 2024 un programme de 240 logements à Marseille, avec l’objectif de réunir dans un même lieu, personnes valides et en situation de handicap.
Unapei Alpes Provence : un autre regard sur le handicap
D.R. - Directeur général de l’Unapei Alpes Provence, Jean-Yves Lefranc milite pour une société plus inclusive.

Economie Publié le ,

Faire évoluer le regard porté sur le handicap : c’est le défi auquel s’attache l’Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) Alpes Provence, une structure née en 2019 de la fusion d’associations régionales (La Chrysalide Marseille, les Adapei 04 et 05) spécialisées dans l’accueil de personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif ou polyhandicapés. Outre l’objectif d’atteindre une taille critique (voir notre encadré) pour peser face aux acteurs privés du secteur du médicosocial, les trois entités - qui n’en font désormais plus qu’une seule - partagent un ADN commun : elles sont issues du « mouvement parental ». Autrement dit de la volonté de parents de se regrouper, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, afin d’inventer des solutions pour leurs enfants, « laissés pour compte » par l’Etat. « Ce sont eux qui ont créé les premiers établissements spécialisés. Ils sont allés chercher les financements, des professionnels pour les épauler… Rien de tel n’existait jusque-là », pointe Jean-Yves Lefranc, directeur général de l’Unapei Alpes Provence.

C’est dans ce contexte qu’est notamment née La Chrysalide, à Marseille, en 1958. Dédié à l’origine aux enfants déficients intellectuels, le mouvement s’est élargi au fil des années à d’autres types de handicaps (trisomie 21, traumatisés crâniens, polyhandicaps…), tout en conservant l’ambition de modifier le regard des valides vis-à-vis des personnes en situation de handicap et de maintenir l’implication des familles qui siègent toujours au conseil d’administration de l’Unapei Alpes Provence. Dédiée à l’origine à l’accueil des enfants, la mission du mouvement parental et de l’Unapei, par voie de conséquence, s’est élargie aux adultes et aux personnes vieillissantes.

Favoriser l’inclusion des personnes handicapées

« L’objectif est de proposer un accompagnement tout au long du parcours de vie, afin de répondre aux besoins spécifiques qui apparaissent au fil de l’existence des personnes en situation de handicap. Une évolution à laquelle nous répondons notamment via la création de nouveaux établissements dédiés », explique Jean-Yves Lefranc.

L’établissement d’accueil non médicalisé pour personnes handicapés, qui verra le jour en 2024 dans le quartier marseillais de Montolivet (12arrondissement), répond de ce point de vue à l’ambition de l’Unapei de créer des lieux de vie partagés, favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Le projet, conçu par le cabinet d’architecte MAP et piloté par le promoteur immobilier Icade, associé à CDC Habitat et sa filiale Adoma, regroupera à l’emplacement d’un ancien foyer d’hébergement désormais obsolète, un programme de logements. Il prévoit le regroupement, sur un même site, du siège social de l’Unapei Alpes Provence et de 240 appartements en locatif privé et social, dont 45 appartements adaptés à des adultes accompagnés en situation de handicap mental, y compris moteur. S’y ajoutent une offre de restauration, des salles d’activités et des jardins partagés - afin de favoriser les rencontres entre les habitants du lieu, du quartier et entre générations -, un service de conciergerie, des commerces et des professionnels du secteur médical et paramédical.

L’Unapei Alpes Provence est adhérente de la Chambre régionale des entreprises de l’économie sociale et solidaire Provence-Alpes-Côte d’Azur (Cress Paca). « Cela nous offre d’une part l’opportunité de sensibiliser les entreprises et associations de la Cress Paca au handicap. Nous avons d’autre part la volonté de travailler en réseau avec elles, notamment à travers nos Esat (Etablissements et services d’aide par le travail) », note Jean-Yves Lefranc, directeur général de la structure. Ces établissements proposent des prestations et des produits divers (restauration, imprimerie, métallurgie, ferronnerie, nettoyage, entretien d’espaces verts…) à destination des particuliers et des professionnels.

L’Unapei Alpes Provence en chiffres

2 000 personnes accompagnées
2 300 places
1 450 salariés
800 adhérents
62 établissements et services spécialisés

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?