Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Un vrai cœur de village pour Orcières

le - - Urbanisme

Un vrai cœur de village pour Orcières
D.R. - Le chef-lieu d'Orcières s'apprête à être requalifié. L'objectif ? Que le coeur de village soit investi par ses habitants et redécouvert par les touristes.

Place à la centralité pour le nouveau chef-lieu d'Orcières, où l'on trouvera la nouvelle mairie, deux places, une salle polyvalente, un terrain multisports et un groupe scolaire rénové et agrandi.

Orcières est connue pour sa station de ski, beaucoup moins pour son village. Pourtant tous les touristes le traversent. « En 2005, le conseil municipal a dressé un constat : le chef-lieu s'est paupérisé au bénéfice du développement de la station. La vie au sein du village a baissé en intensité. On peut avoir les plus beaux équipements touristiques, on a besoin d'une commune avec des habitants permanents. Je me méfie des phénomènes de centralité, très à la mode ; il faut aménager les territoires de manière équilibrée », estime le maire d'Orcières, Patrick Ricou. Ce qui manque, c'est véritablement un cœur de village réinvesti par les habitants et redécouvert par les touristes.

Un chantier à 7 M€

Dans ce sens, l'école va pleinement reprendre ses quartiers, elle qui partageait son espace avec la mairie. Le groupe scolaire va à la fois être rénové et agrandi, tout comme la cour de récréation, qui jouxtera le nouveau terrain multisports. En contrebas, se trouvera la toute nouvelle salle polyvalente de 130 m², d'une capacité de 150 personnes, à la toiture végétalisée. « Pour créer une vie sociale à destination de la population permanente, il faut à la fois des associations et des rendez-vous. Jusqu'à présent, nous ne pouvions pas le faire car nous n'avions pas d'endroit adapté. »

A côté, des gradins en bois serviront lors des manifestations en plein air qui pourront se dérouler sur l'esplanade de la salle polyvalente. Tout en bas, se trouvera la nouvelle mairie et la future place centrale. Tous ces nouveaux équipements seront alimentés par une chaufferie bois. La municipalité a d'ailleurs fait la part belle au bois des Alpes dans ses nouveaux aménagements. En parallèle, un parking couvert de 45 places sera créé.

« Nous avons lancé un concours d'architecte, et c'est la proposition du cabinet Delphine Uguen qui a été retenue. Aujourd'hui, nous avons les permis et nous sommes dans les appels d'offres en veillant à ce qu'ils comportent des clauses sociales. » Le chantier, prévu pour durer trois ans, est estimé à 7 M€.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide