AccueilUrbanismeUn parking de 249 places à la gare de La Ciotat-Ceyreste

Un parking de 249 places à la gare de La Ciotat-Ceyreste

Depuis fin 2020, un nouveau parking semi-enterré d'une capacité de 249 places est ouvert en gare de La Ciotat-Ceyreste. A terme, l'objectif est de pouvoir disposer, avec l'ensemble des parkings du site, d'une capacité de 500 places.
Un parking de 249 places à la gare de La Ciotat-Ceyreste
Christophe Caire Architecture - Le nouveau parking de la gare de La Ciotat propose 249 places sur trois étages.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Réparti sur trois étages, le nouveau parking en silo de la gare de La Ciotat a été conçu par l'architecte ciotaden Christophe Caire, auteur également de celui des Mimosas à Cassis. « Il s'agissait de travailler un parking tout en transparence, où les voitures ne sont pas vues de l'extérieur, alors même que l'intérieur est toujours en relation visuelle avec l'extérieur », détaille-t-il. D'un montant de 4,4 millions d'euros, ce nouvel espace de stationnement, dont la gestion a été confiée à la RTM, est accessible et gratuit à tous, dans la limite de sept jours consécutifs, jusqu'à la fin des travaux de rénovation de la gare prévue pour le printemps 2022.

La création de ce parking semi-enterré s'inscrit en effet dans un aménagement global du site. Ce projet d'un montant global de 10,56 millions d'euros, financé par la Métropole Aix-Marseille-Provence, l'Europe via le Feder (Fonds européen de développement régional), le Département des Bouches-du-Rhône et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a débuté en mai 2019. La deuxième phase de l'aménagement du futur pôle d'échanges multimodal consistera à réaménager les parkings existants devant la gare, avec une capacité de 250 places, et à requalifier les voiries d'accès, en coordination avec l'aménagement de la section finale de la voie douce.

La réalisation du pôle d'échange multimodal de la gare de La Ciotat-Ceyreste, inscrite dans le plan de déplacements urbains de la Métropole, doit permettre d'accompagner le basculement du transport routier sur le ferroviaire, le développement des modes doux et résoudre la problématique de saturation du parking existant.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?