Fermer la publicité

Un nouveau centre-bourg pour Saint-Apollinaire

Hautes-Alpes le - - Territoires

Un nouveau centre-bourg pour Saint-Apollinaire
ATM - Voilà à quoi ressemblera le futur bâtiment conçu pour être le moins énergivore possible.

La place des Aires s'apprête à devenir la nouvelle centralité de cette petite commune qui domine le lac de Serre-Ponçon. Un point de rencontre qui abritera la tant attendue salle multi-activités.

Saint-Apollinaire, 140 habitants à l'année, 300 l'été. Cette petite commune perchée au-dessus du lac de Serre-Ponçon, entre Chorges et Savines-le-Lac, a tout pour séduire : une vue à couper le souffle, une exposition sud, le charme des vieilles bâtisses en bois et en pierres de taille... et bientôt un centre-bourg requalifié. Un investissement de 1,2 M€ HT, colossal compte-tenu de la faible population. A tel point que la réfection du four et l'aménagement du petit lac situé sur les hauteurs du village ont dû être mis en sommeil.

La requalification se concentre autour d'un projet phare : la création d'une salle multi-activités en plein cœur du village, en contrebas de l'église. « En consultant la population, l'ancienne équipe municipale s'est aperçue du manque cruel d'une salle multi-activités : le sport se déroule dans une petite salle sous la mairie destinée à des réunions et lorsqu'il s'agit d'organiser un événement, on se casse la tête pour trouver un endroit propice », explique le nouveau maire, Daniel Bey.

La nouvelle salle pourra donc accueillir diverses célébrations et événements, les activités du club de sport et les réunions hebdomadaires du café aléatoire. « Dans le village, il n'y a plus de bar. Les bénévoles du comité des fêtes organisent un planning où les administrés tiennent un bar aléatoire tous les vendredis, de 18 h à 20 h, à tour de rôle. On y refait le monde. Pendant les beaux jours, il se déroule à l'extérieur et le reste du temps dans une petite salle », indique l'élu.

Un bâtiment labellisé BDM et Bois des Alpes

Il faudra attendre le printemps 2022 pour voir éclore cette salle multi-activités sur une place des Aires transfigurée. Un bâtiment d'une surface de plancher de 182 m2 sur un seul niveau composé d'une salle modulable et d'une cuisine, labellisé Bois des Alpes et BDM (Bâtiments durables méditerranéens) or en phase conception. « Le projet prévoit de nombreuses surfaces vitrées laissant pénétrer le soleil et la lumière afin d'être moins gourmand en chauffage qui se fera par le biais d'une chaudière bois. Le reste du bâtiment sera en bois, mis à part la partie basse, en parpaing, à cause de la neige qui dégraderait le bois. A terme, la toiture sera couverte de panneaux photovoltaïques et des bornes électriques pour vélos seront installées à l'extérieur », détaille le maire. A proximité de la salle, 90 m2 de parking sont prévus, de même qu'un théâtre de verdure avec gradins pour accueillir des événements lorsque la météo s'y prête. Les pourtours seront joliment aménagés et arborés, y compris l'allée menant à l'église et au cimetière.

La totalité du projet couvre une emprise au sol de 750 m2, sur des parcelles appartenant à une demi-douzaine de propriétaires privés qui se sont vu offrir des parcelles communales en échange.

La commune s'est fait accompagner du CAUE 05 (Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement) dans cette démarche de requalification du centre-bourg, aussi bien pour les ateliers participatifs avec les habitants que le montage des dossiers de subvention. La maîtrise d'œuvre a été confiée à l'Agence des territoires de montagne (Embrun), en collaboration avec les Passeurs paysagistes (Chambéry).

Les appels d'offres vont être lancés dans les prochaines semaines avant un début des travaux programmé pour fin 2020, début 2021, avec la destruction d'un hangar communal.

Pour ce projet, la commune doit emprunter un peu moins de 300 000€ et a demandé 900 000€ de subventions réparties entre la Région, l'Etat et RTE (Réseau de transport d'électricité) au titre du PAP (plan d'accompagnement de projet) dans la mesure où 12 pylônes de la ligne Haute-Durance sont implantés sur la commune.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide