Fermer la publicité

Un bus-tram au bio-gaz pour Sophia Antipolis

Alpes-Maritimes Publié le - - Urbanisme

Un bus-tram au bio-gaz pour Sophia Antipolis
R. Mario - Des bus articulés de 18 m fonctionnant au bio-gaz vont desservir Sophia Antipolis.

La technopole va bientôt être desservie par un bus-tram au bio-gaz qui permettra, à partir du pôle d'échanges d'Antibes, d'atteindre le quartier Saint-Philippe en une quinzaine de minutes.

Le 6 janvier prochain, la communauté d'agglomération Sophia Antipolis (Casa) mettra en service son bus-tram reliant Antibes-les-Pins, le pôle multimodal d'Antibes et la gare routière de Valbonne Sophia Antipolis. Soit un parcours de 17 km avec une trentaine de stations offrant des technologies avancées d'informations en temps réel et des systèmes de traçabilité.

Cette nouvelle ligne A va se substituer à la ligne 1 dont elle emprunte l'itinéraire mais avec des sections en site propre (environ 25% du tracé), une priorité des bus-trams aux carrefours et une régulation par intervalle. Deux types de véhicules vont circuler : 11 bus articulés de 18 m pouvant embarquer 120 personnes et 9 bus standards de 12 m, fournis par Iveco et fabriqués à plus de 70% en France. Le confort intérieur (prise USB, wifi, écrans TFT, etc.) rapproche ces matériels des tramways urbains.

Objectif de 10 millions de voyages

Cette collectivité, en partenariat avec GRDF, a choisi la technologie bio gaz dernière génération pour alimenter sa flotte, avec « des bus sans aucune émission de CO2 et des émissions de particules fines réduites de 90% », souligne Martine Simon, la directrice mobilité, transports et déplacements de la Casa. Ce sont la topographie du parcours et la recherche d'autonomie (400 km pour ces bus contre 200 km environ pour un bus électrique) qui l'ont incitée à se tourner vers ce mode énergétique.

Avec une fréquence de 10 minutes en heures de pointe, le bus-tram de Sophia permettra d'aller du pôle d'échanges d'Antibes à Saint-Philippe en 15 à 20 minutes et de relier la gare routière de Valbonne en une trentaine de minutes. L'objectif avec cette nouvelle offre et un abonnement attractif (90 euros par an) est de faire passer le réseau Envibus, dont l'exploitation a été confiée à Keolis, de 8,6 millions à 10 millions de voyages par an. « Ce bus tram conjugue écologie et économie avec un versement transport à 1,5% sur notre territoire et qui n'a pas connu de hausse malgré cet investissement », commente Jean Leonetti, le président de la Casa.

Démolition du dépôt en février

Cette première mise en service marque l'aboutissement d'un chantier amorcé en 2014 et qui a notamment permis de créer de nouvelles voies au nord de l'autoroute (dont un viaduc de franchissement de la Valmasque) et dans les secteurs de Saint-Claude, de renouveler les ouvrages souterrains lors des travaux de la plateforme et de réaliser des aménagements de surfaces.


Lire aussi : Sophia Antipolis : le bus-tram en service en fin d'année


Sur un budget de près de 130 millions d'euros HT (dont 85 millions de travaux), la Casa a déjà engagé 56 millions d'euros d'investissements. Et il reste de nouvelles tranches à réaliser car l'objectif de l'agglomération est de parvenir à terme à un site propre complet. Les prochains travaux sont prévus sur la route de Grasse en septembre 2020 (des appels d'offres sont en cours). Avant, en février, seront lancés les travaux de démolition de l'actuel dépôt aux Trois Moulins et un nouveau dépôt/centre de maintenance sera livré en 2022. C'est Keolis, en conception-réalisation et dans le cadre de son marché d'exploitation du réseau, qui est en charge de ce projet.

Il restera aussi une branche à réaliser en direction des Clausonnes mais pour celle-ci, les responsables de la Casa attendent de voir quelle suite sera donnée au projet Open Sky avant d'assurer sa desserte par le bus tram...




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer