Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

a la pelle Travaux lancés pour Cineum Cannes de Rudy Ricciotti

le - - Architecture

Travaux lancés pour Cineum Cannes de Rudy Ricciotti
R. Mario - Aux côtés de David Lisnard, le maire de Cannes (au centre), Philippe Borys-Combret (à droite), président de la Compagnie Cinématographique de Cannes, maître d'ouvrage.

La première pierre de cet équipement hors normes a été posée le 21 février. Il devra être réalisé en seulement 17 mois de travaux par les équipes de Cardinal Edifice.

Longtemps attendus, les travaux de Cineum Cannes, le futur multiplexe cannois sont enfin lancés et si tout se passe bien, il accueillera ses premiers spectateurs en mai 2020. Cineum Cannes sera un multiplexe hors normes. Sa réalisation est portée par des « indépendants », deux familles cannoises (les Combret et Aubert) exploitant depuis des décennies les cinémas du centre ville — Les Arcades et l'Olympia — et réunis au sein de la Compagnie cinématographique de Cannes (CCC), présidée par Philippe Borys-Combret, maître d'ouvrage.

Et son architecture, signée Rudy Ricciotti (bureau d'étude : Lamoureux Ricciotti ingénierie), qui a peu conçu d'équipements de ce type hormis le cinéma de Chartres, « Les Enfants du Paradis », sera non conventionnelle. L'architecte du Mucem et du musée Cocteau à Menton a en effet dessiné une sorte de monolithe en béton blanc très minéral, aux façades fragmentée en multiples facettes et percées de failles, recouvertes d'une résille tissée en BFUHP*. Cet équipement culturel et de loisirs sera aussi un puissant signal urbain à l'entrée ouest de cannes, un bâtiment totem et une composante majeure du technopole de l'image qui est en train de sortir de terre à La Bocca.

Recours à la préfabrication

A l'intérieur (12 salles, 2 426 fauteuils), les spectateurs vont bénéficier de ce qu'il se fait de mieux en matière d'image et d'acoustique : le plus grand écran de la Côte d'Azur dans l'une des salles (24 mètres de base), le premier multiplexe en Europe entièrement équipé en technologie Dolby Atmos et projecteurs laser, offrant une très haute qualité de projection. Il y aura également un espace d'exposition « back-stage » pour présenter l'envers du décor des films, une galerie immersive, plusieurs restaurants... L'investissement total dépasse les trente millions d'euros dont un marché travaux de 19,8 millions d'euros, attribué en entreprise générale à Cardinal Edifice (groupe NGE), avec deux sous-traitants, RC Clim (génie climatique) et Fauché (électricité).

Techniquement, l'ouvrage (13 000 m² de surface de plancher), posé sur des fondations spéciales, dispose d'une structure béton et d'une couverture métal, habillées de panneaux en BFHUP, eux-mêmes installés sur une structure métallique (des tangons inclinés). Pour réaliser un tel équipement avec des coûts maîtrisés, ces panneaux seront préfabriqués en usine et acheminés ensuite sur site. « Pour habiller les 5 000 m² de façades, 500 panneaux, tous uniques, seront nécessaires. Ils seront réalisés chez Idbat, notre partenaire à Saint-Nazaire », détaille Antoine Lallement, architecte de l'agence Rudy Ricciotti.

Des délais courts

D'une épaisseur de 3 cm, ces panneaux ont une dimension de 4 m sur 7 à 8 m. Les panneaux triangulaires constituant la résille auront une épaisseur plus importante, de 16 cm. Pour Cardinal Edifice et sa direction régionale sud, basée à Marseille, le chantier va mobiliser une centaine de personnes et fera appel à deux grues. « C'est un projet complexe, à réaliser dans des délais très courts et à proximité d'un aéroport » commente Stéphan Muroni, le directeur régional sud de Cardinal Edifice.

Dix-sept mois de travaux sont en effet prévus avant la mise en service de Cineum Cannes. Un nouveau challenge pour les équipes de Cardinal Edifice, le pôle bâtiment de NGE, après les travaux du centre commercial Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer (qui avait nécessité 11 grues !) et l'Ecole nationale supérieure de la photographie, à Arles.

* BFUHP : Béton fibré à ultra hautes performances




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer