Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Opéra du Grand Avignon : où en sont les travaux ?

le - - BTP

Opéra du Grand Avignon : où en sont les travaux ?
A. Ricci - Le maître d'oeuvre Vincent Speller du cabinet d'architecture Fabre et Speller.

17,4 millions d'euros HT… C'est le coût global de l'opération de réhabilitation de l'opéra du Grand Avignon. TPBM fait le point sur l'avancée des travaux en cours.

Réfection des structures, de la toiture et ravalement des façades, voici les opérations qui vont être lancées d'ici la fin de l'année à l'opéra du Grand Avignon. Elles font suite au désamiantage, au curage et à la mise à nu du bâtiment. En 2019, les entreprises d'électricité, de ventilation, de climatisation, de serrurerie scénique prendront place sur le chantier. D'autres s'occuperont du réaménagement des locaux et de la restauration des décors. En 2020, ce sera l'heure de l'installation des fauteuils, des menuiseries, de l'ébénisterie et de l'agencement général. Le chantier devrait être livré au printemps 2020. Se dérouleront ensuite les visites d'autorisation des différentes commissions de sécurité ainsi que les aménagements de bureaux, régies techniques et accueils. Tout doit être prêt pour le premier spectacle dans l'opéra rénové à l'automne 2020.

Une restauration du sol au plafond

Les travaux prévoient la création d'une nouvelle salle basse pour envisager des fonctionnements complémentaires au théâtre comme les cabarets ou les congrès. « La salle à l'italienne doit conserver son caractère historique. Notre ambition sera la mise en valeur de ses décors et notamment celui de sa coupole. Les fauteuils seront remplacés et la nouvelle jauge sera portée à 950 places », explique le maître d'œuvre Vincent Speller du cabinet d'architecture Fabre et Speller.

Près de 20 places doivent répondre aux exigences d'accessibilité aux fauteuils roulants. « La création d'un ascenseur en liaison avec le hall doit permettre de desservir les niveaux du parterre, de la deuxième galerie, du foyer du public et de la salle basse », souligne Gilles Bernardon, responsable de l'opération au Grand Avignon.

Les spécificités du chantier

Les défis sont nombreux sur ce chantier. « Nous devons créer plus d'espaces. 30% de volume devraient être gagnés pour créer la nouvelle salle basse, agrandir l'accueil et nous devrons gagner en transparence », explique Vincent Speller. L'intégration des réseaux fait aussi partie des problématiques dans un environnement très contraint et un bâtiment inscrit aux Monuments historiques.

Les défis sont aussi financiers. « Nous sommes arrivés à convaincre et à monter un plan de financement avec l'aide de l'État. J'espère que nous aurons le soutien de la région et du département », conclut Jean-Marc Roubaud, président du Grand Avignon.




Alain Ricci
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer