AccueilUrbanismeTransports Brémond : une plateforme logistique pour capter de nouveaux marchés

Transports Brémond : une plateforme logistique pour capter de nouveaux marchés

Pour faire face à l’augmentation des flux, Transports Brémond (Peyruis) améliore ses locaux actuels et bâtit une plateforme logistique respectant les normes d'installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE).
Transports Brémond : une plateforme logistique pour capter de nouveaux marchés
H. Saveuse - Les travaux, menés par l’entreprise Minetto sont en cours depuis début novembre.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Améliorer la gestion des flux dans le bâtiment actuel et offrir un nouveau service de stockage de marchandises. Tels sont les deux objectifs poursuivis par Transports Brémond avec le lancement, début novembre, d'un chantier sur une parcelle voisine à ses locaux actuels, situés dans la zone d’activité de la Cassine à Peyruis. « Depuis la construction de nos locaux en 2011, nos flux ont considérablement augmenté. Pour améliorer et rationnaliser notre gestion, nous avons choisi de créer des quais bifaces sur le bâtiment actuel. Toutes les entrées de marchandises se feront d’un côté et les sorties de l’autre », détaille Didier Long, le patron de l’entreprise et également président de l'UDE 04. Une mesure nécessaire pour la société qui travaille aujourd’hui 22 h sur 24 h.

Didier Long : « Depuis le début de la crise nous avons été au côté des entreprises »

Toujours sur le bâtiment actuel, le pôle administratif sera renforcé avec la création de 150 m2 de bureaux. Au total, près de 2 000 m2 d’extension sont prévus. Mais le plus visible, c’est l’imposant chantier de la nouvelle plateforme logistique de 2 700 m2.

Une nouvelle plateforme logistique innovante

« Cette extension va permettre de créer une zone de stockage de marchandises, de proposer un service préparation de commandes et un autre de picking qui viendra en activité support à certains fournisseurs », explique Didier Long. A l’intérieur du nouveau bâtiment la température sera stabilisée à 18°C, ce qui permettra à l’entreprise de transports de stocker des marchandises sensibles comme les cosmétiques, qui représentent « la part la plus importante de notre activité » indique le chef d'entreprise. En outre, Didier Long a tenu à ce que ces nouveaux locaux soient édifiés aux normes d'installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), une classification qui devrait permettre à la société de capter de nouveaux marchés, notamment le stockage de matières dites dangereuses.

Didier Long a souhaité équiper la toiture de panneaux photovoltaïques pour une puissance installée de 495 kWc. Les locaux actuels ne pouvant pas être équipés en toiture, l’entrepreneur installera une puissance de production électrique équivalente via des ombrières qui viendront couvrir les parkings de la société.

La réception des travaux, menés par l’entreprise Minetto, est prévue pour l’automne 2022. Ces aménagements, estimés à 5,4 M€, dont 800 000 € subventionnés par l’Etat via le plan de relance, devraient permettre l’embauche de 18 salariés dans l’entreprise. Les recrutements ont déjà démarré.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 janvier 2022

Journal du19 janvier 2022

Journal du 12 janvier 2022

Journal du12 janvier 2022

Journal du 05 janvier 2022

Journal du05 janvier 2022

Journal du 29 décembre 2021

Journal du29 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?