AccueilEconomieTourisme Var : faire de la qualité une marque de fabrique

Tourisme Var : faire de la qualité une marque de fabrique

La CCI du Var a organisé ce 26 avril un « Tourisme day pro » fédérant 200 professionnels, sur le circuit du Castellet. Dans le premier département touristique de France, hors Paris, les enjeux sont nombreux. A commencer par le développement du "tourisme expérentiel", mais aussi l'accueil et la sensibilisation de la filière restauration.
Tourisme Var : faire de la qualité une marque de fabrique
O. REAL - « Tourisme day pro » au Circuit Paul Ricard

EconomieVar Publié le ,

A travers le rendez-vous « Tourisme day pro », qu'elle souhaite annuel, la CCI du Var a voulu mettre à l'honneur les bons professionnels mais aussi des bonnes pratiques, voire des façons différentes de faire du tourisme, toujours avec la qualité en marque de fabrique. Selon Laurence Cananzi, vice-présidente de la CCI du Var, « avec la marque d'Etat « Qualité Tourisme » il s'agit de mettre en avant ceux qui sont à la hauteur dans leur domaine de l'hôtellerie, de la restauration, des bistrots, des lieux de visites d'entreprise, d'activités sportives ou de loisirs, mais aussi désormais des offices de tourisme et des commerces ». 81 professionnels ont été distingués, nouvellement ou en renouvellement, portant à 280 le nombre de professionnels labellisés dans le département. « C'est un combat permanent et payant vis-à-vis de la clientèle. La qualité doit devenir un savoir-faire naturel. »

L'accueil sinon rien

Dans le premier département touristique de France, hors Paris, avec 66,7 millions de nuitées en 2017, la CCI a sensibilisé les acteurs du secteur à l'innovation montante : le « tourisme expérientiel ».

« Afin de se démarquer de la concurrence, chacun peut faire vivre une expérience différente et en fonction de ses envies à ses clients, sur des thématiques diverses prenant la forme d'une ambiance particulière, de produits à déguster, d'activités à pratiquer... Cela n'a pas besoin d'être cher ou savant, mais personnel, original, ingénieux. L'objectif est de créer un lien avec le client autrement que par la prestation classique, bien entendu agréable, et qui peut être inoubliable », confie Laurence Cananzi.

Une piste d'avenir intéressante qui ne fait pas oublier les fondamentaux, en particulier l'accueil, vertu érigée en cheval de bataille, que la CCI varoise veut porter jusque dans les aires d'autoroutes dans le cadre d'une démarche régionale, partant du principe qu'il n'y a qu'une seule chance de faire une bonne première impression auprès des touristes qui arrivent en voiture. Parmi les axes de développement, figure un besoin de (re)sensibilisation de la filière restauration, en remettant dans les bons tuyaux les maîtres restaurateurs varois afin de montrer les exemples à suivre. Les établissements sont nombreux, l'enjeu est difficile, mais le jeu en vaut la chandelle, là aussi en termes d'image et de retombées pour l'ensemble de la destination. L'idée générale étant de créer des processus de qualité à tous les étages et pour tous les goûts.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?