AccueilEconomieToulon : un data center au cœur de la filière numérique

Toulon : un data center au cœur de la filière numérique

Un peu plus de trois ans après la signature du compromis avec la Métropole Toulon Provence Méditerranée, la société XL 360 a inauguré son data center, le premier du Var, dans une approche éco-performante menée de concert avec Schneider Electric.
Toulon : un data center au cœur de la filière numérique
O. Réal - Le data center de Toulon, premier du Var, au cœur de l’écosystème numérique de la métropole.

EconomieVar Publié le ,

Un investissement de 4,5 millions d’euros, tout en autofinancement ! L’entreprise XL 360 de Xavier Lafaure n’a pas lésiné sur les moyens, largement supérieurs à l’intention de départ, pour mettre sur le marché une offre à la hauteur de la promesse. Inauguré le 18 mai à Toulon, ce premier centre de données du Var, communément appelé data center, est en effet particulièrement performant et réalisé dans une approche d’économie d’énergie et de développement durable à la faveur du partenariat d’équipement et de conseil avec Schneider Electric.

Toulon : le data center en première ligne de travaux

Il s’agit de la première brique du microcosme digital permettant au numérique de se développer et contribuant à l’attractivité territoriale, a commenté en substance Hervé Coatmellec, directeur régional méditerranée du géant mondial, soulignant les « 3 000 tonnes de CO2 économisées » en s’appuyant sur le bâtiment existant. « Lorsque l’on réhabilite une friche, comme ici, les sols ont déjà été artificialisés. Nous faisons attention, en plus de ce gain, de ne pas perturber la biodiversité en réutilisant l’empreinte », a précisé Damien Giroud, directeur des ventes chez Schneider Electric IT et référent développement durable.

Tous deux ont vanté conjointement le rôle éminent d’un data center de ce type, quelque part à taille humaine par rapport aux mastodontes des grandes capitales, desservant les PME et TPE qui font l’économie de la France. D’autant que les niveaux de connectivité, de sécurité, de stockage, de bande passante, de disponibilité énergétique (garantie à 100 %), de résilience… procurent une ouverture sur le monde à très haut débit. Au point de situer Toulon à 120 millisecondes de New York et Singapour, notamment via l’accès par le câble sous-marin Sea-Me-We-5 à La Seyne-sur-Mer. Les 105 baies informatiques (en capacité totale) de l’infrastructure sont proposées à tous types d’entreprises, sachant qu’une trentaine a déjà trouvé preneurs.

Le data center de Toulon, un must pour l’économie

Autre fonction du bâtiment de 1 600 m2 : ses 1 000 m2 d’espaces modulaires dédiés aux entreprises du numérique, entièrement commercialisés avant même la mise sur le marché. La filiale toulonnaise de STMicroelectronics (à la suite du rachat de Cartesiam) et THD 83, délégataire du réseau très haut débit de la Métropole Toulon Provence Méditerranée (TPM), comptent parmi les principaux occupants. Conformément à ses engagements, Xavier Lafaure a maintenu un prix bas de location (12 euros le mètre carré) et déployé un univers de travail de grande qualité avec restaurant interne, terrasse rooftop, lieux partagés et conviviaux.

Un hôtel d'entreprises du numérique à Toulon

L'ouverture de ce data center à Toulon n’est pas un plus pour l’écosystème numérique, « c’est un must », a commenté Didier Goguenheim, directeur de TVT Innovation, interface active de la filière depuis 35 ans et agence de développement économique de la Métropole. « La data, c’est l’or noir du XXIe siècle », a-t-il ajouté, affirmant qu’avec cet outil c’est toute la chaîne technologique qui s’agrège et monte en puissance. Une bonne nouvelle pour l’écosystème en question qui est fertile en la matière et de longue date, bien avant l’ère de la data, dans un environnement historique d’électronique de Défense dont la mue vers les marchés civils et le digital est une réussite labellisée French Tech.

Beaucoup d’acteurs de la vie publique et économique lors de l’inauguration, autour du président de la Métropole, Hubert Falco, et de l’investisseur Xavier Lafaure (chemise blanche au centre).
(Crédit : O. Réal)

Hubert Falco, maire de Toulon et président de la Métropole TPM, qui avait acquis le bâtiment en friche à la Défense nationale en 2014 avant de le revendre à XL 360, en a rappelé les chiffres clés : « 2 500 étudiants, 1 500 entreprises, 6 000 emplois dans le numérique, 120 start-up créées par an, 550 événements annuels pour les entrepreneurs innovants. » Et de féliciter l’investisseur pour sa réalisation et sa venue à Toulon, enrichissant un quartier de la haute ville qui se transforme avec le site de Chalucet, le vaste projet Montety, l’axe des gares à proximité immédiate : « Vous représentez le monde d’aujourd’hui et surtout celui de demain... »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 juin 2022

Journal du29 juin 2022

Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?