AccueilEconomieToulon : Tibo Jardins « cuisine » les paysages

Toulon : Tibo Jardins « cuisine » les paysages

Cuisinier reconverti en création et aménagement de jardins, Thibaud Bourcier exerce avec passion son activité artisanale dans l'agglomération toulonnaise, proposant un large choix de solutions économes en eau.
Toulon : Tibo Jardins « cuisine » les paysages
O. Réal - Thibaud Bourcier a créé sa structure en 2013.

EconomieVar Publié le ,

Suite à une reconversion au lycée agricole de Hyères, ThibaudBourcier s'est lancé en 2011 à Toulon en qualité d'autoentrepreneur dans le service à la personne avec agrément jardin, avant de créer sa structure Tibo Jardins en 2013, ciblée vers les particuliers. « Je propose de l'entretien de jardin dans le cadre d'un suivi régulier, ainsi que de la création aménagement. J'incite les gens à tendre vers le jardin sec, économe en eau et en coût aussi, à moins d'avoir un forage. Le réchauffement de la planète nécessite cette prise en considération, d'autant qu'il existe une immense variété de végétaux secs qui s'adaptent parfaitement à notre climat, répondent à cette préoccupation d'économie en eau, tout en offrant une large palette de couleurs », explique ThibaudBourcier. Parmi ses préférés, la santoline grise, la sauge rouge ou rose (il en existe plusieurs centaines de variétés), l'olivier, le bambou, les bulbes aussi, qui illustrent parfaitement les quatre saisons, les iris, les agapanthes, les cycas aux abords des piscines… Sans oublier les roses largement renouvelées à raison de 300 à 400 nouvelles sortes par an en France.

« Le vaste choix laisse libre cours à la créativité. C'est plaisant pour travailler et source de satisfaction pour le client également. Conjointement, il convient de bien connaître et maîtriser la terre, l'acidité du sol sur lequel on plante, entre autres critères. En fait, c'est un grand champ de connaissances qu'il faut acquérir et qui évoluent. Les échanges avec d'autres jardins, mais aussi les pépiniéristes et fournisseurs divers permettent d'affiner son savoir avant de l'appliquer. »

Un déploiement novateur dont les premiers tests se déroulent souvent d'ailleurs dans son propre jardin toulonnais. Cela étant, il se donne toujours la possibilité de remplacer une plante qui ne donnerait pas satisfaction.

Potager et saisonnalité

Par ailleurs, le potager en carré fait aussi partie de ses compétences, un peu surélevé et ceinturé de bois, associant des légumes se mariant bien en goût, en couleur, comme les tomates, les courgettes, le basilic, mais également pour lutter contre les attaques non souhaitées de petites bêtes, par exemple à l'aide de radis et carottes au milieu des fraises… « Il faut s'adapter aux tailles de jardins qui se réduisent, en plantant de façon plus en plus serrée dans le respect de ces associations. » Ainsi, ses carrés en technique américaine (1,2 x 1,2 mètre) sont en voie de développement.

Travaillant seul dans un périmètre d'intervention situé au sein du grand Toulon, de Six-Fours à Cuers, il embauche le cas échéant ou évolue en partenariat avec des confrères, sachant que l'activité d'aménagement de jardins est très saisonnière, au printemps et à l'automne, tandis que l'été est plutôt consacré à de l'entretien, notamment autour des espaces verts de l'immobilier locatif. « Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l'éternité », dit le célèbre paysagiste et botaniste Gilles Clément. Thibaud Bourcier se concentre dans un premier temps sur les morceaux de terre qu'il espère bien faire durer…

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?