AccueilEconomieToulon se donne les moyens d’économiser l’énergie

Toulon se donne les moyens d’économiser l’énergie

Alors que la rigueur énergétique préside toutes les réflexions (inter)nationales de ce début d’automne, le maire de Toulon, Hubert Falco, poursuit un vaste programme de sobriété plus que jamais d’actualité.
Toulon se donne les moyens de faire des économies d’énergie. Le programme de remplacement des 25 000 points lumineux de la ville en leds est en cours (30 % actuellement).
O. Réal - Toulon se donne les moyens de faire des économies d’énergie. Le programme de remplacement des 25 000 points lumineux de la ville en leds est en cours (30 % actuellement).

EconomieVar Publié le ,

Lors de la journée du Club Immobilier Toulon Provence, le 21 septembre dernier, Hubert Falco, le maire de Toulon, intervenait dans l’auditorium de la médiathèque de Chalucet, afin de présenter la stratégie qui a permis de redresser la ville durant deux mandats, puis de la développer. Le maire, également président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, a précisé que ces années de travail ont donné conjointement les moyens d’amortir les crises, notamment les augmentations actuelles et redoutées sur le plan énergétique.

Deux jours plus tard, il intervenait en conseil municipal de Toulon en apportant nombre de précisions sur les actions déployées depuis 10 ans dans le cadre d’une démarche systématique de réduction de consommation d’énergie des bâtiments communaux, à savoir 500 sites dont 84 écoles, 16 crèches, 400 000 m2 de surface au total. Ainsi, 30 % d’économies ont été réalisées sur le chauffage; 18 % sur l’électricité; 34 % sur l’eau puisque 2,8 millions de m3 ont été préservés grâce à la rénovation de 472 kilomètres de réseau (2,5 fois la capacité du barrage du Revest); la consommation de carburant a baissé de 27 % dans le parc auto de la ville (317 unités actuellement), lequel a diminué d’une centaine de véhicules indépendamment du transfert de directions techniques vers la Métropole Toulon Provence Méditerranée.

Les maires des Bouches-du-Rhône s'inquiètent face à la hausse du coût des énergies

Economies immédiates pour la ville de Toulon

Au regard de la crise énergétique en gestation et des recommandations de sobriété, un plan d’actions nouvelles va accentuer à Toulon la réduction des consommations, représentant des économies dès les prochaines factures. A savoir :

  • Coupure des mises en lumière du patrimoine à partir de minuit, soit 30 façades et monuments, 20 parcs et jardins publics. Economie estimée : 230 000 euros.

  • Extinction des éclairages de Noël (100 % leds) à minuit, pour une économie estimée de 90 000 euros, soit 50 % de la dépense initiale.

  • Diminution de 28 à 27 degrés de la température de l’air dans toutes les piscines. Fermeture trois mois par an (janvier-février-mars) du bassin extérieur du stade nautique du Port-Marchand (représentant 45 % de la dépense globale des piscines estimée à 1 million d’euros, soit 450 000 euros d’économie). Baisse de la température de l’eau de toutes les piscines de la ville de 28 à 27 degrés également, sauf le petit bassin de Léo Lagrange qui reçoit les enfants de maternelle (28 degrés) et le cours de bébés nageurs (31 degrés). Mise en place de l’héliopac (capteurs solaires qui préchauffent l’eau du bassin extérieur du Port-Marchand). Les activités aquatiques des scolaires et toutes les autres activités sont maintenues dans les trois bassins couverts. Economie estimée : 350 000 euros.

  • Baisse de la température d’1 degré dans les bâtiments communaux (de 19 à 18 degrés), excepté dans les écoles et les crèches qui gardent leur température. Economie estimée : 50 000 euros.

Toulon Provence Méditerranée : deux TCSP sinon rien

bus-propres-toulon
A l’échelle de la ville et de la Métropole, l’acquisition des véhicules électriques est en cours. (Crédit : O. Real)

Actions durables pour la gestion de l'eau, du chauffage, de la lumière...

Tout en cherchant d’autres pistes d’économies dans le respect du bien être des habitants, la ville de Toulon maintient conjointement ses objectifs sur le moyen et long terme dans un grand nombre de domaines. Il s’agit en particulier de maîtriser la ressource en eau de l’arrosage public en privilégiant les plantes méditerranéennes, en poursuivant la réfection des réseaux d’eau et assainissement afin de supprimer les fuites, en mettant en place un programme de végétalisation des cours d’écoles et de récupération des eaux de pluie. Il s’agit aussi de gérer à distance le chauffage des écoles (via la fibre optique), d’installer des panneaux photovoltaïques sur les toitures lorsque cela est possible (comme sur la future crèche de Font-Pré et le Parc de La Loubière), ou des ombrières photovoltaïques (projet à l’étude sur les parkings des plages du Mourillon). Le programme d’isolation thermique des équipements de la ville (écoles, gymnases…) se poursuit. La rénovation du gymnase du Port-Marchand qui vient de s’achever va par exemple permettre une économie de fonctionnement globale sur l’énergie de l’ordre de 40 à 45 %.

Le programme de remplacement des 25 000 points lumineux de la ville en leds est en cours (30 % actuellement). L’acquisition de bus propres également (commande de 109 unités pour un budget de 75 millions d’euros). 300 prises de bornes de recharge pour les véhicules électriques seront installées dans la Métropole d’ici 2025. Enfin, les normes du développement durable sont désormais en première ligne de toutes réalisations et évolutions du PLU…

Coût de l'énergie : EDF et la CCI des Hautes-Alpes en quête de solutions pour rassurer les entreprises

Partager :

Economie d'énergie : comment passer l'hiver en région Paca ?


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?