AccueilDroit et chiffreToulon : regards croisés pour mieux rebondir

Toulon : regards croisés pour mieux rebondir

L’accompagnement du dirigeant dans le cadre de la procédure collective était la thématique des regards croisés à la Maison des Avocats de Toulon, autour de l’association 60 000 rebonds.
Toulon : regards croisés pour mieux rebondir
O. Réal - Riches échanges autour de la prévention et du rebond du chef d’entreprise

Droit et chiffreVar Publié le ,

60 000 rebonds est depuis 10 ans une association nationale au service des chefs d’entreprises qui vivent un traumatisme professionnel, personnel, financier, après une liquidation. Dans ce contexte et en vue d’une meilleure sensibilisation aux rebonds possibles, justement, l’Ordre des avocats de Toulon, le tribunal de commerce de Toulon et l’association 60 000 rebonds Sud avaient réuni un beau plateau d’intervenants le 7 octobre à la Maison des avocats. Sous l’animation de maîtres Laura Cotza et Jérémy Vidal (ex-bâtonnier de Toulon), il s’agissait de traiter l’accompagnement du dirigeants en matière de procédure collective. « Se mettre sous la protection du tribunal de commerce est un acte de gestion vers le rebond », a expliqué le président de celui de Toulon, William Reich. « Un entrepreneur accompagné est un entrepreneur averti, c’est plus de chances pour lui de rebondir », a-t-il souligné, mettant en exergue que sous sa présidence, depuis 2013, la prévention a connu un essor considérable (de 3/4 dossiers par an à 250 !), cassant conjointement l’image du jugement sanction.

Tribunal de commerce de Toulon : William Reich veut préserver l'entreprise et l'humain

Juge en charge de la prévention à ses côtés, Patrick Romagnoli a renchéri sur le volet humain évoquant la vigilance du tribunal s’agissant du dirigeant et de ses salariés. Pour éviter la casse, « le meilleur outil demeure la prévention ».

« Nous avons plusieurs niveaux d’alerte et de contrôle, sur la visibilité de l’entreprise, l’existence ou non de tableaux de bord, le suivi par des conseils compétences (expert-comptable, avocat), entre autres éléments de base. Il est important de développer la culture de ces outils, de ces procédures adaptées en France, et de rappeler que la prévention est confidentielle ».

Sauver des gens

Des propos approuvés en connaisseur par Xavier Huertas, administrateur judiciaire, pour qui cette matière compliquée que constitue l’entreprise en difficulté nécessite un cadre, une meilleure diffusion de l’information, une valorisation de la démarche de prévention. « Il ne faut pas que les difficultés en question soient perçues comme infâmantes par le dirigeant » a-t-il plaidé, considérant que la suite risquerait d’être encore plus pénible pour lui, de même que ses chances de rebond. « Le constat désagréable que l’on fait tient dans le cycle des trois D : dépôt, dépression, divorce », selon Simon Laure, mandataire judiciaire, ajoutant que son rôle est de sauver l’entreprise mais aussi le rebond de son responsable. Des informations et des outils en amont dont aurait bien aimé bénéficier Roland Grunchec, entrepreneur ayant rebondi après une liquidation. Dénonçant ces carences et le manque de culture de l’entreprise dans l’administration française, il a positivé sa propre expérience grâce aux soutiens, à l’accompagnement, à l’humanité de 60 000 Rebonds. « On peut sauver des gens, littéralement, avec cette association », a lancé cet entrepreneur désormais aguerri et attentif aux signaux d’activité, y compris faibles.

Sophie Dommartin, présidente de 60 000 Rebonds Sud, a apprécié, rappelant qu’il y a une deuxième vie après la liquidation, en l’occurrence grâce à l’expertise unique de sa structure sur ce type de traumatismes, à la faveur de l’engagement en ce sens de 150 personnes dans la région. Sur Toulon, l’écosystème est impliqué, en particulier au niveau de la CCI, de TVT Innovation, de l’UPV…

Côté professionnels du chiffre et du droit, les compétences sont aussi de mise pour intervenir en lien avec le tribunal de commerce, comme l’a indiqué en préambule le bâtonnier Jean-Michel Garry, hôte des lieux, au nom des quelque 500 avocats du barreau de Toulon.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?