AccueilUrbanismeToulon : les Savonnières glissent vers le 13 000e logement de Var Habitat

Toulon : les Savonnières glissent vers le 13 000e logement de Var Habitat

Avec son programme de réhabilitation de la résidence Les Savonnières, au cœur de Toulon, l'office Var Habitat a livré son 13.000e logement, confirmant son rôle de premier bailleur social du département.
Toulon : les Savonnières glissent vers le 13 000e logement de Var Habitat
O. Réal - Avec Les Savonnières, Var Habitat a contribué à faire entrer le soleil et le ciel bleu en centre-ville de Toulon.

UrbanismeVar Publié le ,

« Faire entrer le soleil dans le centre-ville de Toulon est un travail de longue haleine », a martelé une nouvelle fois le sénateur-maire et président de la Communauté d’agglomération ToulonProvence Méditerranée (TPM), HubertFalco. A l’occasion de l’inauguration de la résidence Les Savonnières, saluant le travail des équipes de Var Habitat, de son président MichelBonnus (qui est également l’un de ses adjoints à la Ville de Toulon), de tous les bailleurs qui participent à la renaissance du centre ancien, de tous les partenaires aussi du dossier Anru*, l’ancien ministre a rappelé l’immense chantier pour en arriver là.

« Nous l’avons fait pas à pas, malgré la critique, en maîtrisant le foncier, en détruisant des bâtiments avant d’en reconstruire d’autres, en rassemblant l’ensemble des moyens dans le programme Anru [198 millions d’euros, NDLR], en travaillant en équipe pour mener à bien ces réalisations de qualité. » Attentif aussi et surtout à la qualité de vie des Toulonnais, au développement des services, notamment concernant les activités culturelles qui montent en puissance et contribuent à faire battre le centre historique, HubertFalco a particulièrement apprécié cette opération des Savonnières**.

Proue​sse(s)

Il s’agit en effet de la réhabilitation/transformation par l’office Var Habitat d’un îlot de quatre bâtiments en R+5, permettant la création d’une résidence de 18 logements sociaux, une cour intérieure et une maison des associations de 832 m2, sur deux niveaux, proposant des bureaux, des locaux de réunion, une salle polyvalente. Une véritable prouesse technique dans la mesure où plusieurs corps de bâtiments anciens et indépendants ont été réunis en un seul par les planchers, tout en conservant la quasi-totalité des façades existantes pourtant en très mauvais état (zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager oblige).

Pour ce faire et parfaitement s’intégrer dans son environnement immédiat, à quelques mètres de la place du Globe dont la dynamique fait référence, l’architecte varois Thierry Minamba (Agence Artek 97) a évolué avec l’appui de l’Architecte des bâtiments de France et de VAD (Var Aménagement Développement, société d’économie mixte sous concession d’aménagement sur les 23 hectares en renouvellement urbain du centre ancien de Toulon).

* Agence nationale pour la rénovation urbaine.
** Le programme de réhabilitation des Savonnières a coûté 6.346.883 euros TTC. Sous la maîtrise d’œuvre de l’agence Artek 97, 50% d’entreprises varoises ont travaillé sur ce chantier qui a créé une cinquantaine d’emplois, dont 2004 heures d’insertion partagées à parts égales entre l’entreprise générale/gros œuvre Eiffage Construction Var (Six-Fours) et les sous-traitants.

La suite de cet article est à lire dans le numéro 1130 de TPBM (parution le 18/05/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?