AccueilUrbanismeToulon : la cité judiciaire se dessine

Toulon : la cité judiciaire se dessine

L’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ) a retenu à l’issue d’un concours international le cabinet d’architectes franco-japonais Moreau Kusunoki pour la maîtrise d’œuvre de la cité judiciaire de Toulon.
La future cité judiciaire de Toulon.
Moreau Kusunoki - La future cité judiciaire de Toulon.

UrbanismeVar Publié le ,

La cité judiciaire de Toulon prend forme à la faveur de la sélection sur concours, lancé au printemps 2021 par l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ), du cabinet parisien d’architectes franco-japonais Nicolas Moreau-Hiroko Kusunoki. Une référence internationale pour un édifice attendu depuis des décennies et annoncé par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet le 15 février 2019. Toute la communauté ainsi que les autorités publiques locales s’étaient réjouies de la bonne nouvelle, projetée alors pour 2024. La patience étant l’art d’espérer (selon l’écrivain Aixois du 18e siècle Vauvenargues), les espoirs se concrétiseront plutôt à l’horizon 2027 avec un édifice entièrement rénové, agrandi sur 14 000 m2 de surface de plancher, comprenant 12 salles d’audience publique, 21 salles d’audience de cabinet, 350 postes de travail, entre autres éléments, selon l’APIJ.

Toulon : Belloubet relance le chantier de la cité judiciaire

Il s’agira de regrouper les trois sites différents des juridictions toulonnaises, tribunal judiciaire, conseil de prud’hommes, tribunal de commerce, et de leur donner les moyens logistiques, matériels, organisationnels, d’accomplir une justice de qualité, digne des ambitions de la Métropole toulonnaise et de ce que la population de la 20e juridiction française est en droit de recevoir (580 000 habitants et 34 communes).

Chantier dans le chantier

Autour du palais Péri, dont la façade sera rénovée, la cité se trouvera à la jonction des rues Guillemard, Jean Jaurès et de l’avenue Winston Churchill, à proximité du nouveau quartier Chalucet. L’extension de ce palais de justice se fera via trois volumes principaux reliés par une grande salle des pas perdus permettant de guider le parcours du justiciable. Deux patios intérieurs végétalisés s’insèreront entre les trois bâtiments. Un ouvrage durable caractérisé également par la mise en œuvre d’énergies renouvelables (géothermie pour le chauffage et le rafraîchissement, panneaux photovoltaïques en toiture, maîtrise des apports solaires…).

Consécutivement aux études de conception et au lancement des appels d’offres, les travaux commenceront en 2025, pour deux ans de chantier. Le déménagement du palais de justice actuel dans des locaux provisoires est prévu pour la fin de l’année prochaine. Un autre chantier à conduire, en l’occurrence en binôme par la présidente du tribunal judicaire Sylvie Mottes et le procureur de la république Samuel Finielz, tout en veillant à la bonne continuité de l’activité. D’une part des espaces modulaires doivent être construits à proximité du tribunal judiciaire, place Péri, d’autre part un plateau de bureaux va être utilisé au palais Carnot, deuxième des trois sites judiciaires de Toulon avec le palais Leclerc. Tout ceci s’effectuant dans la concertation avec toutes les parties prenantes de la communauté judiciaire et les collectivités.

Tribunal judiciaire de Toulon : « Réduire les délais est une exigence majeure »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?