Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Toulon : « de Mayol à Pipady » se dessine

Publié le - - Urbanisme

Toulon : « de Mayol à Pipady » se dessine
D.R. - Avec ce concours pour l'avenir de la rade, il s'agit notamment d'améliorer l'interface ville-port de Toulon.

Nouvelle étape pour le projet toulonnais « de Mayol à Pipady : un concours pour l'avenir de la rade », avec le lancement de l'étude de conception urbaine et paysagère.

L'avenir de la rade de Toulon s'organise autour d'un nouveau périmètre de 44 hectares sur terre et mer, à la faveur de la décision de l'Etat et du ministère de la Défense de libérer 36 000 m2 de la parcelle Nord non utilisée de l'ancien Arsenal du Mourillon (ex-DCNS). Il y a un an, le premier comité de pilotage avait réuni les partenaires autour de la métropole Toulon Provence Méditerranée et fixé le cap. Depuis, d'autres réunions de travail et comités divers ont défini les éléments essentiels inhérents au projet et établi un cahier des charges. Ainsi, vient d'être lancée une procédure concurrentielle avec négociation (PCN), associée à un appel à manifestation d'intérêt (AMI), permettant conjointement de dessiner l'urbanisme et le paysage des 44 hectares, tout en préparant la cession d'un certain nombre de lots, dont les trois hectares du site.

Développer la métropole

Dès le mois d'avril, trois candidats seront retenus dans le cadre de cette consultation en vue de choisir le lauréat en septembre. En juin, l'AMI sera émis afin de trouver les investisseurs qui construiront sur les lots cédés dans le respect de l'étude de conception urbaine et paysagère. Tout en préservant les intérêts stratégiques des armées, qui est une priorité dans le premier port de défense en Méditerranée, il s'agit de continuer le développement de la métropole, en particulier par sa filière touristique et de croisière (incluant un grand quai capable de recevoir la nouvelle génération de bateaux), d'améliorer l'interface ville-port, la qualité de vie (y compris professionnelle) des habitants. La prise en considération de l'environnement, notamment par l'innovation, s'inscrit dans les axes prioritaires de ce vaste projet qui implique le ministère de la Défense, la préfecture du Var, la préfecture maritime, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Département, la Métropole TPM, les villes de Toulon, La Seyne, Saint-Mandrier, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var. L'ensemble des connexions villes/rade va être impacté par ces aménagements.




Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer