AccueilUrbanismeToulon : Belloubet relance le chantier de la cité judiciaire

Toulon : Belloubet relance le chantier de la cité judiciaire

C'est un événement attendu depuis des décennies : le Palais de Justice de Toulon va être entièrement rénové et étendu sur le terrain de l'ex-prison, en centre-ville, a annoncé ce matin, 15 février, Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, Garde des Sceaux.
Toulon : Belloubet relance le chantier de la cité judiciaire
O. Réal - Les travaux de la cité judiciaire de Toulon pourraient commencer en 2021.

UrbanismeVar Publié le ,

La ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a fait sensation ce vendredi 15 février en officialisant le lancement du projet de rénovation du Palais de Justice et son extension attenante par la construction d'un nouveau bâtiment. « Nous démarrons la phase d'études, a confié la ministre, qui doit durer 18 mois environ. Il faut penser l'organisation différemment car nous allons regrouper en un même lieu toutes les composantes judiciaires actuellement éparpillées. Cela nécessite de la souplesse dans les choix, de la réflexion concertée aussi, éventuellement dans le cadre de la répartition des compétences avec d'autres juridictions comme le prévoit la réforme de la justice en cours de discussion. On peut espérer le choix d'un architecte en 2020, puis, compte tenu de toutes les procédures, un début de travaux en 2021/2022, pour une livraison en 2024 ».


Lire aussi : Eric Negron : « Nous n'excluons pas la construction d'un nouveau palais de justice à Marseille »


« Nous sommes à bout de souffle »

Nicole Belloubet a visité les installations toulonnaises devant des élus, parlementaires, professionnels du droit, sous la conduite de la présidente du TGI Lucette Broutechoux, se rendant compte « des conditions de travail particulièrement difficiles », pour le moins, des personnels, magistrats, avocats… Cette dernière s'est bien entendu réjouie de cette bonne nouvelle attendue ici depuis des décennies, tant le bâtiment principal, centenaire l'an prochain, était plus près de rendre l'âme qu'une justice sereine. « Cinq ans, c'est court, compte tenu d'une telle attente, a-t-elle commenté à propos du temps d'instruction et de chantier. C'est important de rester en centre-ville et de pouvoir continuer à travailler ici durant les travaux ».

Egalement interrogé par TPBM, le bâtonnier de Toulon Jérémy Vidal, reçu en tête-à-tête par la ministre afin d'échanger sur divers sujets, a bien entendu accueilli cette annonce avec une grande satisfaction. « Nous allons pouvoir disposer d'une cité judiciaire digne de ce nom et d'une ville comme la nôtre. Nous sommes à bout de souffle dans nos installations vétustes et éclatées… ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?