AccueilEconomieToulon : Atelier Sud France, centenaire dynamique

Toulon : Atelier Sud France, centenaire dynamique

Créé en 1750, cet atelier toulonnais de reliure et d'encadrement appartient à la famille Bœuf depuis 1906. Il est managé par Frédéric aujourd'hui, qui en incarne la 4e génération. Perpétuant le métier de base, il développe conjointement l'activité de restauration de monuments historiques dans le grand Sud de la France.
Toulon : Atelier Sud France, centenaire dynamique
O. Réal - Frédéric Boeuf a pris la direction de l'Atelier Sud France en 1996.

Economie Publié le ,

Après des études à Florence de conservation/restauration, FrédéricBœuf a rejoint il y a une trentaine d'années, à Toulon, l'Atelier Sud France familial pour en prendre la direction en 1996 et développer plus encore le secteur monuments historiques. Lequel s'est ajouté depuis 50 ans à l'activité initiale de reliure et d'encadrement. Compte tenu de son ancienneté, la structure est historique elle-même, ayant reçu en 2007 le label d'Etat EPV, Entreprise du patrimoine vivant, marque de reconnaissance française distinguant les savoir-faire d'excellence, et fait même partie du Club des centenaires EPV. Travaillant essentiellement sur appel d'offres, la société toulonnaise a élargi son champ d'actions dans la partie sud de la France, sous une large diagonale Dijon/Clermont/Toulouse. Deux « pôles » ont été déployés, l'un au siège toulonnais, rue Jean Jaurès, dédié aux décors peints, bois dorés et polychromes, l'autre à Chabeuil, près de Valence (Drôme), lié à la restauration de menuiseries/huisseries.

« Nous intervenons sur les monuments historiques classés au patrimoine mondial de l'Unesco, comme la Cité de Carcassonne (dernièrement les huisseries, portes et fenêtres du circuit ouest des remparts), la cathédrale d'Albi, l'abbaye de Vézelay, les portes et fenêtres du XVIIIe de l'ancienne université de Perpignan, les peintures murales du Palais Longchamp dans le cadre de Marseille Capitale européenne de la culture 2013, la chapelle de Saint-Tropez inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques… »

De réputation nationale, l'Atelier Sud France est prophète aussi dans son département, évoluant un peu partout dans le Var, surtout au sein des églises, et dans sa ville, Toulon, s'agissant de la cathédrale ou de l'opéra, à la faveur de plusieurs restaurations, dont les dorures de l'acrotère, très remarquées en bordure de toiture de ce joyau culturel.

En contact permanent avec l'architecte en chef des monuments historiques et les Drac (Direction régionale des affaires culturelles), Frédéric Bœuf déploie ses équipes sur chantiers ou dans ses ateliers, à savoir cinq personnes à Toulon, sept à Chabeuil, réalisant un chiffre d'affaires entre 700 et 800 000 euros, qui va crescendo, disposant de deux ans d'avance en commandes de travaux. « Grâce à nos deux spécialités, nous sommes atypiques dans ce marché de niche mais très concurrentiel, qui demeure pour le moment franco-français dans notre pays. »

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?