Fermer la publicité

interview Thierry Colombero, directeur général de la Semepa : "La plupart de nos chantiers ont redémarré"

Bouches-du-Rhône le - - Urbanisme

Thierry Colombero, directeur général de la Semepa : "La plupart de nos chantiers ont redémarré"
W. Allaire - Thierry Colombero, directeur général de la Semepa.

Au terme de 55 jours de confinement, la centaine de collaborateurs de la Semepa (Société d'économie mixte d'équipement du pays d'Aix) a repris le chemin du bureau ce 11 mai. Un retour évidemment balisé par les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. Ce retour à la vie (presque) normale s'effectue dans le sillage de la relance des principaux chantiers pilotés par le bras aménageur de la ville d'Aix et du conseil de territoire du pays d'Aix. Le point avec son directeur général, Thierry Colombero.

TPBM : Comment la Semepa s'est-elle organisée pour ce 11 mai ?
Thierry Colombero : Durant toute la période de confinement, nous avons mis en place une astreinte des services informatique et technique. Dès le 10 avril, nous avons organisé le retour partiel dans les bureaux par demi-journée pour les chefs de service et les responsables d'exploitation. Toutes les factures ont ainsi été honorées. Rien que sur le mois de mars, cela représente une somme de 3 millions d'euros injectée dans le tissu économique local.
Pour l'échéance du 11 mai, nous avons essayé d'individualiser au maximum le protocole de reprise. Le principe de précaution a prévalu pour protéger et rassurer les équipes. Chaque collaborateur a reçu un kit contenant des masques, du gel hydroalcoolique, du produit virucide et un guide détaillant les gestes barrières. Les bureaux du siège étant majoritairement individuels, l'enjeu de la distanciation sociale a été relativement facile à prendre en compte. Enfin, nous avons installé des hygiaphones en plexiglas à l'accueil du siège et dans ceux du service du stationnement au parking Pasteur.

La Semepa gère la plupart des parkings en ouvrage de la ville d'Aix. Or, ces derniers ont fermé durant la période de confinement. Avez-vous mesuré l'impact financier de cette fermeture ?
Les parkings sont restés accessibles à nos abonnés. Ils ont fermé pour le grand public. On fera les comptes fin mai. Il y aura forcément un impact. D'autant plus que la saison estivale s'annonce compliquée avec l'absence de touristes étrangers.

Les chantiers que vous pilotez ont-ils été interrompus ?
Ils ont été mis sur pause durant un mois. Dès la publication du guide de l'OPPBTP [Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics, ndlr], les travaux ont progressivement redémarré en adaptant évidemment les prescriptions sanitaires. Les bases vie ont ainsi été réorganisées pour permettre le respect de la distanciation sociale des compagnons. Cette relance a d'abord concerné le stade de la Constance. Le chantier réalisé par Méditerranée Environnement et KMGA porte sur la création de deux terrains en pelouse synthétique et la construction de vestiaires. Dans la foulée, la plupart des autres projets ont suivi : les chantiers dans la dernière ligne droite comme ceux du CFA du pays d'Aix et du pôle d'échanges de Gardanne ont repris. Le secteur des travaux publics a également repris le travail : les chantiers des ponts de la Beauvalle et de la Guiramande sont rouverts. Le premier ouvrage construit par NGE sera livré cet été. Le chantier du second piloté par Spada vient de commencer.

Quid des Estivales de l'immobilier, rendez-vous annuel des professionnels de l'aménagement et de la construction organisé par la Semepa ?
Elles sont maintenues et plus ambitieuses que jamais. Car elles doivent permettre de marquer la vraie reprise d'activité du secteur dans notre région et de contribuer à relancer une dynamique essentielle pour l'économie. L'événement se déroulera sur quatre jours, du jeudi après-midi 10 septembre au dimanche matin 13 septembre sur un espace élargi autour de la place de la Rotonde. Il y aura trois espaces en plein air : un village de l'innovation mis en place avec le technopôle Arbois-Méditerranée, un espace dédié au développement durable et enfin une zone réservée aux opérateurs de l'habitat et de la construction.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer