AccueilTerritoiresSylvain Houpin à la barre du Cerema Méditerranée en 2023

Sylvain Houpin à la barre du Cerema Méditerranée en 2023

Début 2023, Sylvain Houpin devrait succéder à Gaëlle Berthaud à la direction du Cerema Méditerranée.
Sylvain Houpin à la barre du Cerema Méditerranée en 2023.
D. R. - Sylvain Houpin à la barre du Cerema Méditerranée en 2023.

Territoires Publié le ,

Selon nos informations, Sylvain Houpin devrait prendre la direction générale du Cerema Méditerranée (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) à compter du 1er janvier 2023. Cet architecte-urbaniste en chef de l’Etat remplacera Gaëlle Berthaud, nommée fin août à la direction du Parc national des Calanques.

Architecte Dplg, diplômé de l’Ecole nationale des ponts et chaussées, Sylvain Houpin est depuis dix ans adjoint au directeur départemental des territoires et de la mer (DDTM) des Bouches-du-Rhône.

Bouches-du-Rhône : Jean-Philippe d’Issernio rempile pour un an à la DDTM

Après avoir démarré sa carrière en 1996 au sein d’une agence d’architecture en Polynésie, il a ensuite intégré la sphère publique d’abord en tant que chef du service villes et territoires au sein du centre d’études techniques de l’Equipement Méditerranée (CETE), ancêtre du Cerema (2003-2006). En 2006, il a rejoint la ville de Marseille en tant que préfigurateur du pôle international de compétences en développement urbain pour la Méditerranée (2006-2008) avant d’être nommé responsable du pôle « villes » du Plan Bleu (2009-2012).

Le Cerema, un établissement public qui s’ouvre aux collectivités

Installé au cœur du pôle d’activités d’Aix-en-Provence depuis 1968, le Cerema Méditerranée compte une agence à Sophia Antipolis. Il couvre les départements de Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse. Il veille également sur plusieurs départements et territoires ultramarins : Mayotte, la Réunion, la Nouvelle Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française.

Le nouveau directeur prendra ses fonctions à un moment charnière de la vie de l’établissement public. La loi 3DS a en effet ouvert aux collectivités locales le pilotage du Cerema aux côtés de l’Etat. Une évolution qui fait de ce dernier un établissement public au statut inédit. Depuis octobre 2022, les collectivités qui le souhaitent peuvent ainsi adhérer au Cerema, obtenant la capacité d’influer sur ses offres et ses orientations stratégiques et opérationnelles. En y adhérant, elles bénéficient également d’un accès simplifié à l’expertise du Cerema par simple voie conventionnelle, hors mise en concurrence, dans le cadre de quasi-régie.

Cerema Méditerranée : revirement dans la nomination du nouveau directeur

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?