AccueilTerritoiresStéphane Bouillon au chevet du pays dignois

Stéphane Bouillon au chevet du pays dignois

Stéphane Bouillon, le préfet de la région Paca, s'est rendu en pays dignois, le 20 mai, pour évoquer les dossiers en cours.
Stéphane Bouillon au chevet du pays dignois
H. Saveuse - Michel Cozzi (chasuble orange), responsable de l'entreprise Cozzi, détaille aux élus le déroulement des travaux

TerritoiresAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Si l’aménagement de la desserte de Digne-les-Bains* est source d’incertitude depuis de nombreuses années, il semblerait que le projet soit enfin sur les rails. Stéphane Bouillon, préfet de région, est venu prendre le pouls du chantier initié dans le cadre du PRAS** sur le tronçon Tarelle/Pont des Duyes, en cours de réalisation, mais il a également entériné avec le comité de pilotage de la RN 85, le projet d’aménagement de la desserte de la ville préfecture qui sera présenté lors de l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique.

Déplacements variables

Variable, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier le temps de parcours entre n’importe quelle commune du Sud du département et Digne-les-Bains. Plutôt très long le matin et le soir aux heures de pointe, plutôt rapide en dehors de ces créneaux horaires, une irrégularité qui pénalise grandement la ville préfecture et surtout les entreprises installées sur son territoire, sans parler des réticences qu’ont les sociétés à s’y implanter.

Unique axe qui relie la Provence aux Alpes, l’aménagement de la liaison Malijai/Digne-les-Bains représente un enjeu majeur pour la desserte de la ville centre du Pays dignois*** et son désenclavement. Il participe également au développement et au désenclavement des communes situées à l’Est du département.

Quid du projet global ?

Au terme de longues négociations et d’études initiées dès 2007, il semblerait que l’aménagement de la desserte de Digne-les-Bains prenne une tournure positive. Lors du comité de pilotage du 20 mai dernier, qui a réuni préfet de région, Bernard Guérin, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, co-financeurs (la région et le CD 04), parlementaires et élus locaux, il a été décidé la suppression des accès directs sur la RN 85 par la création de voies parallèles sécurisées. Les accès au hameau de Beauvezet et aux communes de Mirabeau, Le Chaffaut et Aiglun, ainsi que l’accès à la Maison de Pays, seront de la sorte sécurisés.

Quatre créneaux de dépassement successifs, d’au moins 650 mètres, seront réalisés sur l’itinéraire (2 voies dans un sens, 1 voie dans l’autre sens). Entre deux créneaux de dépassement, des zones de transitions seront créées. Enfin, il est également prévu de requalifier la traversée de Mallemoisson.

Sur le papier, le démarrage des travaux est prévu pour la fin du 1er semestre 2019. Si l’opération dans sa totalité représente un coût estimé entre 38 et 46 M€, restent aujourd’hui des dépenses incertaines, avec notamment le coût des expropriations. Une enveloppe supplémentaire serait susceptible d’être ajoutée avec le prochain contrat de plan Etat-région (CPER), car la fin des travaux est prévue pour 2021.

* 12 km qui relient Malijai à la ville préfecture.
** Programme régional d’aménagement de sécurité.
*** Le Pays Dignois est une intercommunalité qui regroupe 3 communautés de communes (Asse Bléone Verdon, Duyes et Bléone, Haute Bléone), soit 30 communes des Alpes-de-Haute-Provence.

La suite de cet article est à lire dans le numéro 1134 de TPBM (parution le 15/06/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?