AccueilUrbanismeSorgues projette la construction d'un pôle petite enfance et d'un lotissement de standing

Sorgues projette la construction d'un pôle petite enfance et d'un lotissement de standing

La ville de Sorgues va créer un nouveau pôle petite enfance sur le terrain du stade Chevalier qui accueillera également un nouveau lotissement. La suppression de la crèche actuelle permettra de reconfigurer le poumon vert du centre-ville.
Le stade Maurice Chevalier, désaffecté, accueillera un pôle petite enfance et un lotissement de standing à Sorgues.
E. Brugvin - Le stade Maurice Chevalier, désaffecté, accueillera un pôle petite enfance et un lotissement de standing à Sorgues.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

La commune de Sorgues projette de construire un pôle petite enfance de 1 936 m2. Le site abritera un relais d’assistance maternelle, un lieu d’accueil enfants parents, ainsi qu’une ludothèque et remplacera les activités de la crèche vétuste de la Coquille, située au 262 de la rue du même nom. Le nouveau pôle s’implantera sur le stade Maurice Chevalier, allée Louis Métrat. La pelouse de cet équipement sportif désaffecté se partagera entre une aire pour les activités des tout-petits et un nouveau lotissement de standing de sept à huit parcelles participant à la redensification urbaine.

Concernant le pôle petite enfance, la ville souhaite réaliser un immeuble innovant intégré dans son environnement, fonctionnel et ergonomique pour les animateurs. L’immeuble « exemplaire et durable » adoptera des solutions à énergie positive (BEPOS). D’ici fin avril, la municipalité annoncera son choix parmi les trois architectes encore en lice. L’équipement devrait voir le jour pour la rentrée de septembre 2024. Le budget prévisionnel pour ce projet s’élève à 5,9 M€ en partie subventionné.

Sorgues : l'ancien collège Marie Rivier transformé en logements sociaux

L’ancien site de la Coquille devient stratégique et fait l’objet d’une réflexion globale pour la redynamisation d’un secteur qui comprend, côte à côte, la piscine municipale, la maison de santé, le parc boisé Gentilly et un hangar vétuste des services techniques destinés à la démolition. « L’ensemble du projet restera public », souligne Sylviane Ferraro, adjointe aux services techniques de la Ville, à la commande publique, au juridique, ainsi qu’aux travaux de voirie de la communauté de communes des Sorgues-du-Comtat.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?