Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Sophia Antipolis : promesse de vente signée pour Ecotone Antibes

le - - Urbanisme

Sophia Antipolis : promesse de vente signée pour Ecotone Antibes
D.R. - Au total Ecotone Antibes devrait comprendre 27 000 m² d'espaces végétalisés, soit 56% du site.

Ce campus écologique, présenté au Simi (Salon de l'immobilier d'entreprise) par Jean Nouvel et Manal Rachdi, sera le bâtiment le plus végétalisé jamais construit.

Une nouvelle étape dans la préparation d'Ecotone Antibes, la « colline habitée » de 40 000 m² qui doit émerger dans le paysage semi urbain des Trois Moulins, à l'entrée sud de Sophia Antipolis : Jean Leonetti, président de la communauté d'agglomération Sophia Antipolis et Philippe Journo, président de la Compagnie de Phalsbourg ont signé au Simi (Salon de l'immobilier d'entreprise) la promesse de vente des terrains, confirmant au passage l'accord des deux parties sur le niveau - exceptionnel - de la charge foncière de cette cession (44 millions d'euros pour 5 hectares). Le projet va être porté par un groupement Compagnie de Phalsboug, C&C (l'association Xavier Niel, Compagnie de Phalsbourg, Philippe Journo), les architectes Jean Nouvel, Manal Rachdi, l'agence Foussat & Bapt, Jean Mus (paysagiste), les bureaux d'études Oteis-Sudequip, ITF Bruno Georges. « Ce projet, c'est de l'architecture-paysage, il appartient au paysage », a expliqué Jean Nouvel, lors de la présentation au Simi.


Lire aussi : Une « colline habitée » va émerger à Sophia Antipolis


Réintroduire dans le paysage un délaissé

Pour l'architecte du Louvre Abu Dhabi, « il montre comment l'on peut investir des espaces délaissés en bordure d'autoroute et les ré-inscire dans le paysage, l'enrichir, tout en rendant ce lieu occupé. C'est le futur de l'architecture de traiter ce type d'espace. » Haut de 28 mètres, cet ensemble aura différentes altimétries en épousant le relief du site mais il aura aussi la particularité d'être soulevé du sol grâce à un jeu de poteaux. « Il sera comme en lévitation avec, sous ce niveau flottant, des miroirs, des failles dans lesquels va se refléter la végétation du sol », poursuit Jean Nouvel. « Ecotone Antibes aura trois strates de paysage : le sol, le paysage réfléchi et le paysage en hauteur qui vont en faire un bâtiment dont l'importance des espaces végétalisés n'a pas d'équivalent à l'heure actuelle », ajoute l'architecte Manal Rachdi. Cette végétation sera composée de grands palmiers washingtonia et de végétation méditerranéenne. Au total 27 000 m² d'espaces végétalisés, soit 56% du site.


A lire : Jean Nouvel et Xavier Niel arrivent à Sophia Antipolis


Un lieu pour l'intelligence artificielle

Le permis de construire sera déposé en mars prochain et la mise au point technique du projet est en cours. Utilisant le béton, le métal, le bois, Ecotone Antibes devrait disposer d'une structure métallique en soubassement puis d'élévations en béton. A l'intérieur, le programme immobilier sera diversifié (bureaux, coworking, hôtellerie, restauration et services, etc.). Xavier Niel, le fondateur de Free, engagé dans ce projet, veut y « attirer des entreprises et des startup autour de l'intelligence artificielle », un écosystème en plein développement à Sophia Antipolis. Le technopôle a été présélectionné pour accueillir un institut interdisciplinaire d'intelligence artificielle (3IA), suite au programme national pour l'intelligence artificielle lancé par le gouvernement il y a quelques mois. Il est associé à l'Université Côte d'Azur, le CNRS et l'Inria avec un projet axé sur la santé numérique et le développement d'un smart territoire. Les autres candidats en lice sont Paris, Toulouse et Grenoble. Le choix est prévu au premier trimestre 2019.




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer