AccueilEconomieSo Eko : « Avoir une meilleure connaissance des achats responsables »

En vidéo So Eko : « Avoir une meilleure connaissance des achats responsables »

Le salon des achats socialement responsables, So Eko, se tenait jeudi 8 novembre à Marseille. Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'économie sociale et solidaire et à l'innovation sociale, et Denis Philippe, président de la Chambre régionale des entreprises de l'économie sociale et solidaire (Cress Paca), organisatrice de l'événement, reviennent sur les enjeux d'un tel salon.

Economie Publié le ,

Comment développer les achats responsables ? Sensibiliser les acteurs du secteur ? Faire travailler ensemble entreprises, entreprises de l'économie sociale et solidaire et les collectivités locales ou l'Etat ? C'est à ces questions qu'a notamment voulu répondre le salon So Eko, organisé par la Chambre régionale des entreprises de l'économie sociale et solidaire (Cress Paca) et qui s'est tenu pour la troisième fois à Marseille ce jeudi 8 novembre.

Pour Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'économie sociale et solidaire et à l'innovation sociale, en matière d'achats solidaires, « l'objectif est ambitieux mais nous n'y sommes pas encore » pour des raisons de méconnaissance de l'ESS notamment. « Nous avons un déficit de communication », confirme Denis Philippe, président de la Cress Paca.

De son côté, l'Etat « doit également prendre sa part », indique Christophe Itier en vidéo, et s'est fixé un objectif de 25 % de clauses sociales sur les marchés, liées à l'insertion professionnelle, à l'horizon 2020, contre tout juste 8 % aujourd'hui.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?