Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

SNCF Réseau va investir 241,5 millions d'euros en 2019

le - - Territoires

SNCF Réseau va investir 241,5 millions d'euros en 2019
K. Latour - Parmi les chantiers d'importance : le renouvellement des 49 kilomètres de voies entre Marseille et Toulon.

SNCF Réseau prévoit d'investir 241,5 millions d'euros en 2019 dans les travaux de modernisation et de maintenance du réseau ferroviaire régional.

241,5 millions d'euros : c'est le montant que va investir SNCF Réseau en 2019 dans les travaux de modernisation (153,5 M€) et de maintenance (88 M€) des infrastructures ferroviaires de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un chiffre en hausse de près de + 7% par rapport à 2018.

Cette année, le gestionnaire du réseau ferré réalisera plusieurs chantiers d'importance : la poursuite des travaux d'élargissement de la voie Aix-Gardanne-Marseille (devis global : 180 M€ inscrits au contrat de plan Etat-Région 2015-2020), le renouvellement des 49 kilomètres de voies entre Marseille et Toulon (coût : 70 M€) ou encore le chantier de mise en transparence du remblai ferroviaire entre Tarascon et Arles. Une dernière opération qui consiste à créer dix ouvrages traversants de 20 mètres de large sous la voie ferrée (coût : 70 M€), en aval de la nouvelle digue réalisée par le Symadrem. Ces chantiers auront un impact sur la circulation des trains : l'élargissement des ouvrages d'art et le doublement de la voie entre Gardanne et Luynes imposeront de couper le trafic durant quatre mois, entre juillet et octobre. SNCF Réseau continuera par ailleurs le programme de mise en accessibilité des gares en traitant notamment les gares de Marseille-La Blancarde, de La Ciotat et de Nice-Riquier.

En marge de ces chantiers d'infrastructures, le gestionnaire du réseau prépare l'avenir avec le déploiement du projet ERTMS, système européen de régulation du trafic, entre Marseille et Vintimille. « Ce nouveau système de gestion sera testé pour la première fois entre Marseille et l'Italie. A terme, il va nous permettre d'optimiser la gestion des sillons, avec à la clef une augmentation de l'offre », assure Jacques Frossard, directeur territorial de SNCF Réseau.

Nouvelle concertation en vue pour la LNPCA

Enfin, SNCF Réseau poursuit l'interminable parcours administratif de la ligne nouvelle Provence-Côte d'Azur (LNPCA - coût estimé : 6,38 milliards d'euros). Désormais phasé en quatre tranches (au lieu de trois dans le projet de 2012), le projet inscrit dans la future loi d'orientation sur les mobilités (LOM) est encore dans la moulinette des études. « Les études se poursuivent jusqu'en mai afin de tenir compte du nouveau phasage décidé par le gouvernement », avance Jacques Frossard. A l'issue de cette mission de recalage, le maître d'ouvrage organisera un nouveau round de concertation sous l'égide de Philippe Quèvremont, le garant désigné par la commission nationale du débat public (CNDP). Le périmètre de l'enquête publique ne sera arrêté qu'à l'issue du vote de la loi LOM et des conclusions de cette énième consultation publique.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide