Fermer la publicité

Sisteron veut construire un data center de proximité

Alpes-de-Haute-Provence le - - Urbanisme

Sisteron veut construire un data center de proximité
Kewl/Pixabay - La Ville de Sisteron vient de lancer une étude de faisabilité pour la construction d'un data center.

La Ville de Sisteron vient de lancer une étude préalable de faisabilité pour la construction d'un data center. Les résultats sont attendus en 2021.

Neoclyde à Besançon, Berry Data à Bourges... Et si Sisteron avait son data center ? C'est le pari que fait Daniel Spagnou, le maire de la commune, en lançant une étude préalable de faisabilité.

Ces deux dernières années, deux opérateurs majeurs nationaux ont fait connaître leur intérêt pour l'implantation d'un centre d'hébergement ultra sécurisé des données informatiques auprès de la société d'économie mixte (SEM) de Sisteron sur le Parc d'activités. Il n'en fallait pas davantage pour convaincre l'édile sisteronnais. Si la Ville veut jouer la carte de l'innovation et de l'attractivité, elle entend aussi anticiper la saturation des data centers qui se trouvent sur les territoires métropolitains proches (Marseille, Nice, Toulon etc…) en construisant un centre de proximité, puisqu'aucun ne se trouve à 200 km à la ronde.

Pour l'heure, une douzaine d'entreprises, collectivités, établissements de santé auraient déjà fait connaître leur intérêt pour stocker leurs données numériques à Sisteron. La commune se dit déjà prête pour créer un écosystème dynamique avec les différents partenaires : hébergeurs informatiques (exploitants de data centers), opérateurs télécoms, développeurs de logiciels et producteurs de données (banques, hôpitaux, grande distribution, industries, PME, collectivités…).

Un data center oui, mais « green »

Jean-Christian Grimaud, directeur général des services de la Ville de Sisteron plaide pour un centre de données numériques éco-responsable : « Nous voulons créer un green data center parce que nous connaissons les questions légitimes qui sont souvent relevées sur l'impact d'un tel équipement sur l'environnement. Nous voulons une infrastructure exemplaire et éco-responsable. La technologie le permet. Ce data center serait construit à l'échelle du territoire, sans démesure et en adéquation avec la qualité de notre environnement. Il faut reconnaître que les télécoms et le numérique sont en général source de production de CO2. L'énergie représente environ 30% des coûts de fonctionnement d'un data center classique. Néanmoins, à l'échelle de ce projet à Sisteron, les pistes d'optimisation énergétiques mais également les sources d'énergies renouvelables [solaire, géothermie, NDLR] sont importantes et nous entendons les utiliser. Le point fort de sa conception sera la recherche de toutes les solutions possibles pour atteindre les niveaux les plus bas en termes de consommation d'énergie, d'utilisation de l'énergie calorifique éventuellement générée (en développant un réseau de chaleur) et donc, d'impact négatif sur l'environnement. »

Qui pour porter et gérer le projet ?

La SPL (Société publique locale) du Sisteronais Buech est une option envisagée, que ce soit en direct ou par le biais d'un marché global de performance sur le mode conception-réalisation, maintenance et exploitation en s'adossant sur un opérateur gestionnaire avec des contraintes édictées par la collectivité. L'étude, dont les résultats sont attendus pour 2021, permettra de déterminer la meilleure option.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer