AccueilUrbanismeSisteron : les travaux de la résidence intergénérationnelle lancés mi-2022

A LA PELLE Sisteron : les travaux de la résidence intergénérationnelle lancés mi-2022

D’abord imaginée sous la forme d’habitats modulables, la résidence intergénérationnelle de Sisteron devrait voir le jour d’ici 2024 dans un format plus traditionnel.
Sisteron : les travaux de la résidence intergénérationnelle lancés mi-2022
Urban solidarité investissement - Les travaux de construction de la nouvelle résidence intergénérationnelle de Sisteron devraient démarrer d’ici mi-2022.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

En lieu et place du premier projet prévoyant la construction de 23 appartements modulables, capables de diviser l’habitat au gré des besoins des familles, Urbancoop va construire pour le compte de la foncière Urban solidarité investissement une résidence intergénérationnelle à Sisteron. Il s'agit de l’un des premiers programmes immobiliers de la jeune société qui n’a que trois ans.

Pour ce projet dont le montant s'élève à 5,5 millions d'euros, la foncière solidaire souhaite construire 30 logements seniors et 11 standards dans un même bâtiment en R+4/R+5. La résidence, édifiée entre la gare et l’hôpital, offrira des logements volontairement plus grands et équipés de bow-windows, avec des T1bis de 37 m2 et des T2 de 45 m2 en moyenne. Au rez-de-chaussée, le bâtiment accueillera une micro-crèche Tom&Josette d’une capacité d’accueil de 12 enfants de 0 à 3 ans et un local commun pour les animations seniors, pour une surface utile de 373 m2. Les travaux devraient démarrer mi-2022 pour une livraison envisagée fin 2023-début 2024.

Un programme immobilier reproductible

« Avec ce projet, que nous menons en partenariat avec l’ADMR 04[Aide à domicile en milieu rural, NDLR], nous avons imaginé une résidence destinée aux seniors dont le revenu médian s’élève à 1 400€. Une résidence qui se situe entre ce que proposent certains bailleurs sociaux et les EHPAD. Elle permettra aux bénéficiaires de vivre dans un logement individuel avec services, adapté à leur condition physique. Les animations collectives et les services sont assurés par l’ADMR », explique Frédéric Gaignon, directeur général d'Urban solidarité investissement.

Outre ce projet sisteronais, la foncière ambitionne de reproduire ce modèle d’habitat intergénérationnel dans d’autres communes du département, comme à Oraison où un second projet devrait bientôt voir le jour. « Nous prévoyons d’implanter quatre nouvelles résidences dans les Alpes-de-Haute-Provence dans les deux prochaines années », précise-t-il. Urban solidarité investissement recherche également de nouveaux partenaires pour développer ce type d’habitat dans les Bouches-du-Rhône.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 janvier 2022

Journal du19 janvier 2022

Journal du 12 janvier 2022

Journal du12 janvier 2022

Journal du 05 janvier 2022

Journal du05 janvier 2022

Journal du 29 décembre 2021

Journal du29 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?