AccueilUrbanismeSeyne-les-Alpes : concilier stationnement et lieu de vie de la place d'Armes

Seyne-les-Alpes : concilier stationnement et lieu de vie de la place d'Armes

La ville de Seyne-les-Alpes souhaite requalifier la place d’armes. Son objectif : maîtriser la polyvalence du lieu.
Pour concilier les fonctions de stationnement et de lieu de vie de sa Place d'Armes, la ville de Seyne-les-Alpes lance une consultation de maîtrise d’œuvre jusqu’au 2 juin.
Camille Parlier-Ville de Seyne-les-Alpes - Pour concilier les fonctions de stationnement et de lieu de vie de sa Place d'Armes, la ville de Seyne-les-Alpes lance une consultation de maîtrise d’œuvre jusqu’au 2 juin.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Les travaux de requalification de la place d’armes de Seyne-les-Alpes ne devraient pas débuter avant le printemps 2023 puisque la collectivité est, pour l’heure, et jusqu’au 2 juin, en phase de recrutement du futur maître d’œuvre. « D'un point de vue pratique, la difficulté du projet réside en partie dans la conciliation entre les fonctions de stationnement et de lieu de vie de la place d'Armes », explique Camille Parlier, chargé de projet Petites Villes de Demain pour la ville de Seyne-les-Alpes. Il poursuit : « Les objectifs sont de redonner à la place, lieu central de la vie sociale et commerciale seynoise, un caractère convivial et accessible, de permettre à la population de se réapproprier cet espace public, et de maîtriser la polyvalence du lieu afin de redorer l'image du centre-bourg et de valoriser ses commerces ».

Le projet, qui s’inscrit dans le contexte du programme "Petites Villes de Demain", devrait coûter 540 000 €. Sur le terrain, la commune espère la création d’un espace plus végétalisé, plus polyvalent et modulable, doté de places de stationnement en nombre limité qui devra être considéré comme une vitrine/porte d’entrée donnant envie de s’arrêter. La collectivité souhaite également apporter une plus grande sécurisation des différents espaces et modifier la contre-allée située devant les commerces.

Construire la ville ensemble

Pour piloter ce projet, la ville a fait appel à la démocratie participative et a réuni un groupe "projet autonome" accompagné de membres du collectif citoyen de la Blanche et du Bès, en lien régulier avec les membres du conseil municipal. Plusieurs réunions et des ateliers de travail ont eu lieu. « Les résultats de cette démarche ont été présentés publiquement en début d'année et nous avons pu définir les grandes lignes du projet ainsi que les différentes fonctions que la place d'Armes devra remplir », souligne la collectivité qui insiste sur le fait que les habitants seront consultés à chaque étape des travaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?