AccueilUrbanismeSavines-le-Lac : ouverture prochaine d'une maison de santé

Savines-le-Lac : ouverture prochaine d'une maison de santé

Les anciens locaux du SyMEnergie 05 vont abriter la future maison de santé de Savines-le-Lac. La construction d'un bâtiment pour les services techniques et la modernisation des réseaux d'eau constituent les deux autres chantiers du moment.
Savines-le-Lac : ouverture prochaine d'une maison de santé
Probatp architecture - Le nouveau bâtiment des services techniques sera construit dans la zone artisanale de la Paroisse et livré au printemps 2023.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Element d'attractivité pour favoriser l'installation de nouveaux professionnels de santé et pour la population, Savines-le-Lac aura sa propre maison médicale fin mai. Il s'agit pour la commune d'anticiper le renouvellement de ses médecins et de pouvoir proposer une offre médicale digne d'une station touristique de vallée, comptant entre 5 000 et 10 000 de personnes de plus en saison, et un Ehpad de 60 lits.

Si, au départ, le maire, Victor Bérenguel, avait envisagé de la créer à côté de l'Ehpad, son choix s'est finalement porté sur les locaux précédemment occupés par le SyMEnergie 05, le syndicat d'électrification, qui vient de prendre ses quartiers à Chorges. Préférer réhabiliter cet espace plutôt que de construire un bâtiment neuf permet une mise en service plus rapide.

SyMEnergie05 : un bâtiment-vitrine exemplaire pour son futur siège

« Nous avons racheté l'ensemble pour 700 000 €. Nous aurons entre 250 000€ et 300 000€ de travaux, supervisés par l'atelier l'architecture Marchand, installé dans la commune », précise le maire.

Cette maison de santé de 300 m2 sur deux niveaux devrait accueillir deux médecins, un cabinet infirmier, un kinésithérapeute, deux ostéopathes. Un à deux espaces sont prévus pour assurer la présence de spécialistes une fois par mois. Le rez-de-chaussée permet d'envisager l'agrandissement de la structure, en y créant un cabinet supplémentaire ou une salle de réunion. La commune figurant en zone de revitalisation rurale, elle peut se permettre la mise à disposition gratuite de ces locaux, de même qu'un appartement, pendant cinq ans.

De nouveaux locaux pour les services techniques

Un autre chantier va démarrer d'ici peu : la construction de nouveaux locaux de 600 m2 pour les services techniques, dans la ZA de la Paroisse, pour 1 M€, subventionnés à 70 %. Les locaux actuels ne sont à la fois plus aux normes et se trouvent désormais sur la propriété du Smadesep, le Syndicat mixte d'aménagement et de développement du lac de Serre-Ponçon, qui a acheté les terrains pour y construire la capitainerie. Un magasin d'équipements sportifs devrait voir le jour à la place.

La capitainerie de Serre-Ponçon se dote d'un ponton aux normes d'accessibilité

Ce bâtiment neuf va grandement améliorer le confort de travail des agents, qui pourront stationner à proximité. Il comprendra le bureau du directeur, une salle commune, un réfectoire, des douches, une aire de lavage, cinq travées principales de stockage pour les engins et des surfaces de stockage pour les matériaux. « Les services seront recentralisés et, au sein de la commune, des espaces occupés par les véhicules et les matériaux seront libérés », ajoute le maire.

Modernisation des réseaux d'eau

Troisième chantier : la modernisation des réseaux d'eau pour 5,2 M€, subventionnés à hauteur de 70 %. La première tranche a permis de faire disparaître les trois canalisations placées sur le trottoir du pont de Savines-le-Lac. A la place, une margelle placée sous le pont permet de dissimuler le tuyau d'eau potable et celui dédié à l'assainissement. La deuxième tranche a consisté à réhabiliter les canalisations du rond-point de la Paroisse à Chérines. Une dernière tranche reste à réaliser pour acheminer l'eau des Gourniers, sur la commune de Réallon, jusqu'au futur réservoir. « Au lieu de prendre les eaux de surface, nous voulons installer deux forages à 40 mètres de profondeur », indique l'élu. Cette réhabilitation complète devrait permettre d'économiser deux millions de m3 d'eau par an dus à la vétusté du réseau et aux glissements de terrain.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?