AccueilUrbanismeSanary-sur-Mer : Logis Familial Varois et Elgéa vont réaliser un programme de 134 logements mixtes

A la pelle Sanary-sur-Mer : Logis Familial Varois et Elgéa vont réaliser un programme de 134 logements mixtes

Logis Familial Varois et Elgéa vont développer un programme de 134 logements mixtes en périphérie du centre-ville de Sanary.
Sanary-sur-Mer : Logis Familial Varois et Elgéa vont réaliser un programme de 134 logements mixtes
D.R. - Une vue du site du projet.

UrbanismeVar Publié le ,

Le groupement associant l'entreprise sociale pour l'habitat (ESH) Logis Familial Varois (groupe 1 001 Vies Habitat), le promoteur Elgéa (Saint-Pierre-du-Perray, Essonne), l'atelier Empreinte Architectes (La Ciotat), l'agence de paysagiste Parcs et Jardins Méditerranéens (Les Pennes Mirabeau), et les bureaux d'études Ulysse Concept (Six-Fours-les-Plages) et Citae (Montigny-le-Bretonneux, Yvelines) est le lauréat de l'appel à projets lancé par la commune de Sanary-sur-Mer (16 000 habitants) pour l'aménagement d'une dent creuse (7 100 m2) située le long de l'allée des Champs Fleuris, en lisière du centre de cette cité balnéaire du littoral varois.

Sur deux parcelles cédées par la ville et l'établissement public foncier de Provence-Alpes-Côte d'Azur (EPF Paca), le bailleur social et le promoteur prévoient de développer un programme résidentiel de 134 logements collectifs mixtes (dont 50% d'HLM). Cet ensemble agrègera six immeubles (R+3 partiel) et 311 places de parking en souterrain (dont 186 places pour les résidents et 125 places mises à la disposition de la commune). Il devrait permettre l'installation d'environ 270 habitants.

Un chantier de 25 mois

Portée par Logis Familial Varois, l'opération de logement social verra le jour via un bail à construction longue durée. Elgéa qui réalisera les logements en accession libre s'arrogera quant à lui la pleine propriété du foncier. Le chantier qui doit démarrer en 2020 devrait durer 25 mois.

Les deux opérateurs signeront un chèque de 5,9 millions d'euros HT pour la maîtrise foncière. Une somme répartie comme suit : 4,45 millions d'euros HT pour l'EPF Paca et 1,45 million d'euros pour la commune.

Rappelons qu'avec un taux de 4% de logements sociaux (en 2017), Sanary est l'une des communes de Paca carencées soumises à l'obligation de rattrapage SRU.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?