AccueilUrbanismeSaint-Martin-Vésubie : renaissance en vue pour la brasserie du Comté

Saint-Martin-Vésubie : renaissance en vue pour la brasserie du Comté

Cette entreprise est la première à se réinstaller à Saint-Martin-Vésubie suite à la tempête Alex et à un projet de reconstruction mené en un temps record.
La future unité de production de la brasserie du Comté à Saint-Martin-Vésubie, au lieu-dit "Pra dou Majour".
Brasserie du Comté - La future unité de production de la brasserie du Comté à Saint-Martin-Vésubie, au lieu-dit "Pra dou Majour".

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

« Dans une quinzaine de jours, notre nouveau bâtiment sera hors d'eau, hors d'air. Fin avril, sa construction sera complètement achevée et après l'installation des équipements, nous serons en mesure de brasser à nouveau fin mai, sur place, à Saint-Martin-Vésubie » se réjouit Laurent Fredj, le président fondateur associé de la brasserie du Comté.

Totalement emportée en octobre 2020 par la tempête Alex, l'unité de production de ce brasseur local et artisanal, dont la société est née il y a tout juste dix ans à Saint-Martin-Vésubie, va renaître dans quelques semaines. Une réapparition qui symbolise l'amorce du renouveau économique d'une vallée fortement marquée par la catastrophe climatique et qui a été possible grâce à la mobilisation de la profession, des collectivités locales et de différentes associations. « Nous allons être la première entreprise à revenir sur les terres de Saint-Martin-Vésubie, avec un nouveau bâtiment conçu et réalisé en seulement huit mois » confirme Laurent Fredj.

Notre dossier spécial consacré à la tempête Alex

Un bâtiment écoresponsable

Tout n'a pas été simple pour la brasserie du Comté et il a fallu tout d'abord trouver un site approprié, éloigné du lit majeur du Boréon où toute construction est désormais prohibée. Ce sera finalement à l'entrée de la commune, route de la Pinio, au lieu-dit « Pra dou Majour », à proximité immédiate de la future zone d'activité économique du Touron (près d'un hectare) qu'est en train d'aménager la Métropole Nice Côte d'Azur pour ne pas voir les entreprises quitter définitivement la commune. Cette ZAE va permettre notamment de reloger le Sdis (Service départemental d'incendie et de secours), une scierie, le centre d'exploitation de la métropole, etc.

Sans attendre, la brasserie du Comté a pris le parti de s'installer sur un terrain limitrophe de 2 000 m2, cédé par la commune (1,6 million d'euros) et qu'elle a elle-même viabilisé pour gagner du temps. Pour la conception du nouveau bâtiment, la société a reçu le soutien de l'agence Griesmar Architectes qui a conçu un bâtiment écoresponsable de 1 200 m2, intégré au paysage de la vallée. Avec une ossature mixte (métal et bois), une isolation par l'extérieur, l'usage de l'électricité photovoltaïque, une chaudière gaz provisoire avant le passage à une énergie renouvelable, un process économe en énergie et limitant les rejets de résidus en bout de production, le nouveau bâtiment se veut en adéquation avec la bière traditionnelle et artisanale que produit la brasserie et qui a fait sa réputation. A la clé, un nouvel investissement de près de 2 millions d'euros.

Provence-Alpes-Côte d'Azur : la région a son groupe d'architectes d'urgence

Permis de construire express

Grâce à la mobilisation des collectivités, ce maître d'ouvrage a réussi à disposer d'un permis de construire validé en seulement trois mois ! « Pour le chantier, nous avons tenté de privilégier au maximum les entreprises locales mais il n'a pas été facile d'en trouver des disponibles en cette période et nous avons été de plus confrontés à la pénurie de certains matériaux » détaille Laurent Fredj. Une pénurie qui s'est notamment traduite par l'abandon d'une construction bois au profit d'un projet mixte métal et bois et pour les entreprises, elles sont venues à la fois du littoral comme Berthe (ossature métallique), des vallées avoisinantes (Valtinée pour le gros œuvre) et de Saint-Martin-Vésubie pour les corps d'état techniques.

Grâce à ce nouvel outil de production, la brasserie du Comté prévoit de nombreux projets de développement dans les mois à venir et après réussi à préserver l'emploi au cours des mois passés, espère atteindre la barre des 20 emplois directs sous deux ans.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 décembre 2022

Journal du07 décembre 2022

Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?