AccueilUrbanismeSaint-Chaffrey : la place du téléphérique transformée en vraie place de village

Saint-Chaffrey : la place du téléphérique transformée en vraie place de village

La place du téléphérique, cœur névralgique de la station de Chantemerle (Serre Chevalier), à Saint-Chaffrey, va être restructurée et embellie en 2023 pour que s'y côtoient touristes et habitants.
Saint-Chaffrey : la place du téléphérique transformée en vraie place de village
M.-F. Sarrazin - La place du téléphérique va se muer en place piétonne, végétale, au mobilier urbain soigné et respectant les usages de chacun.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Saint-Chaffrey, petite commune de plus de 1 500 habitants permanents, limitrophe de Briançon, est scindée en deux, avec d'un côté le village historique et de l'autre la station de Chantemerle qui compose le fameux domaine skiable de Serre Chevalier. Son nouveau maire, Corinne Chanfray, une enfant du pays, doit jouer les équilibristes, répondre aux attentes des habitants comme des touristes. C'est dans cette optique qu'elle compte réaménager la place du téléphérique, le cœur névralgique de la station de Chantemerle.

« Ce lieu, je l'imagine en place du village où les gens se retrouvent, qu'ils soient locaux ou skieurs et quel que soit leur âge. En station, les aménagements ont été réalisés au gré des modes et des besoins, mais manquent de cohérence. Il faut décloisonner les usages et les usagers », lâche cette ancienne attachée parlementaire.

Les vacanciers ne passent plus des journées entières à arpenter les pistes, seulement trois heures par jour en moyenne. A côté de cela, « la crise a modifié les comportements. Les gens sont sensibles à la qualité de l'accueil, au cadre de vie. Les stations-villages possèdent une histoire qu'il s'agit de faire partager. C'est à nous de répondre à cette attente ».

« Faire de la place du téléphérique un lieu où l'on s'arrête »

La place du téléphérique rassemble à la fois le centre commercial Le Serre d'aigle, d'autres commerces, le départ des remontées mécaniques, l'office de tourisme et le Grand Hôtel, qui vise une montée en gamme à travers la construction de chalets abritant 21 suites. Un argument supplémentaire qui pousse Corinne Chanfray à mettre cet espace public en adéquation avec cet établissement 4 étoiles.

« Cette place est aujourd'hui un lieu de passage, goudronné, mal structuré. Je veux en faire un lieu où l'on s'arrête. » L'édile entend l'embellir en la végétalisant, en créant une ambiance grâce aux éclairages, en y implantant du mobilier urbain qui invite à se poser, en faisant la part belle à la vie sociale, à l'animation et à la déambulation en la piétonnisant. Le tout en faisant cohabiter des usages parfois antinomiques. « En saison, cette place peut connaître une forte affluence. En dehors de ces moments, il faut qu'elle soit jolie, que les gens de passage et les habitants s'y sentent bien. » L'endroit présente l'immense avantage d'avoir pour toile de fond la piste Luc Alphand. « Une vraie chance, mais on n'en tire pas le meilleur parti », estime l'élue.

Le 21 décembre prochain, le téléphérique fêtera ses 80 ans. Le réaménagement de la place éponyme signe un repositionnement. En septembre dernier, l'équipe municipale a retenu un groupement d'entreprises pour la maîtrise d'œuvre et la concertation avec les usagers sera menée cet hiver. Les réseaux seront refaits à l'automne 2022 avant d'entamer les travaux de restructuration entre le printemps et l'automne 2023 pour une livraison fin 2023. Coût estimé : 3 M€ HT.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?