Fermer la publicité

SAGGAM implantera son usine à Château-Arnoux-Saint-Auban en avril 2021

Alpes-de-Haute-Provence le - - Economie

SAGGAM implantera son usine à Château-Arnoux-Saint-Auban en avril 2021
H. Saveuse - Les bâtiments, ex Samat et anciens dépôts Frans Bonhomme seront désamiantés, rénovés et des panneaux photovoltaïques seront installés en toiture.

L'entreprise SAGGAM, spécialisée dans la fabrication de grillage métalliques, va transférer son unité de production à Château-Arnoux-Saint-Auban d'ici avril 2021.

L'usine iséroise de l'entreprise SAGGAM, unique fabricant français de grillage double torsion va être transférée sur la commune de Château-Arnoux-Saint-Auban, dans les anciens locaux de la Samat et les anciens dépôts Frans Bonhomme. L'objectif pour la société est de rapprocher son usine de production du siège social, basé à Aix-en-Provence. « Nous profitons du départ à la retraite de la plupart de notre personnel pour réaliser ce transfert » souligne Philippe Zucchini, président de la société.

La PME familiale qui emploie six salariés est spécialisée dans la fabrication de grillages pour la protection contre les chutes de pierres et les grillages anti-fouisseurs pour la protection des talus en terre contre les inondations. Aujourd'hui, elle produit entre 850 000 et 1 million de m² par an, équivalents à 1500 tonnes de fil de fer qu'elle commercialise en même temps que l'ensemble des accessoires permettant de stabiliser les grillages sur le talus. Son chiffre d'affaires est de 3 M€ .

Une installation en avril 2021 et 5 emplois sur la commune

En partenariat avec l'entreprise Vitisat, l'entreprise SAGGAM est en passe d'acquérir la friche industrielle de 34 000 m2 composée de deux bâtiments principaux : l'un de 6 000 m2 et l'autre de 5 200 m² de superficie, situés avenue du Jas, en plein cœur de la zone d'activité des Blâches Gombert. Le déménagement de l'usine est prévu pour le mois d'avril 2021 mais à terme l'entreprise envisage d'y installer son siège social.

« Nous emploierons 10 personnes sur le site, dont les 3 premières seront recrutées début septembre pour suivre une formation sur le site de l'ancienne usine, en collaboration avec le Pôle Emploi. Les sélections sont actuellement en cours. Pour mars-avril 2021, nous recruterons 4 à 5 personnes supplémentaires. Nous créerons au moins 5 emplois sur la commune de Château-Arnoux-Saint-Auban », ajoute Philippe Zucchini.

Un coup de pouce à l'implantation

Pour accompagner son installation l'entreprise vient de bénéficier d'un financement de 30 000€, accordé par le Comité local de sélection du fonds Moyenne Durance. Ce fonds, qui a pour objectif de financer des projets créateurs d'activités sur le territoire de l'ancienne communauté de communes de la Moyenne Durance, avec le soutien de l'État, de la collectivité territoriale et les institutions bancaires. Des engagements ciblés sont demandés aux bénéficiaires. L'entreprise s'engage dans les trois ans après son installation à atteindre des objectifs chiffrés en matière de création d'emplois sur le territoire. Dans le cas contraire, les bénéficiaires pourront « être tenus de les rembourser » assure la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer