Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

S'adapter et investir, leitmotiv des stations alpines

Alpes-de-Haute-Provence Publié le - - Territoires

S'adapter et investir, leitmotiv des stations alpines
D.R. - En décembre 2013, une luge sur rails multi-saisons "Verdon Express" a été installée

Contraintes par les changements climatiques, les stations de ski diversifient leurs activités et laissent une place plus importante aux activités dites « annexes ». Cette transition, initiée depuis déjà quelques années, devient peu à peu un passage obligé et s'ajoute à de nombreux investissements nécessaires pour que les domaines skiables restent attractifs. Cette année, il aura fallu, aux professionnels de la montagne, attendre la deuxième semaine de février pour voir arriver les premiers flocons. Dans ces conditions, les stations ont dû faire preuve d'imagination pour maintenir une activité stable.

Au premier jour des vacances d’hiver, les offices de tourismes locaux annoncent un faible taux d’enneigement avec un maximum de 67 cm sur le domaine du Val d’Allos et de La Foux et une ouverture maximale du domaine skiable comprise entre 70% et 80% dans le meilleur des cas. Le 8 février, dans la vallée de la Blanche, la station de Chabanon-Selonnet annonce une ouverture de 28% du domaine skiable (10 pistes sur 35) et 15% pour la station du Grand Puy avec seulement 15 cm de neige.

Pour autant, malgré le déficit d’enneigement, l’Observatoire national des stations de montagne et Atout France assuraient, dans une enquête menée du 25 au 31 janvier, que la fréquentation était correcte, bien que disparate sur le territoire national. Ces derniers restaient notamment optimistes pour les vacances d’hiver. Néanmoins, les commerces de sport (location de matériel) enregistraient quant à eux une baisse significative de  30% de leur chiffre d’affaires. « Concernant les vacances d’hiver, qui ont débuté en fin de semaine dernière pour les premiers vacanciers, les taux de remplissage prévisionnels sont encourageants : de 68 à 91% pour l’ensemble des hébergements. Ces prévisions pourraient être optimisées par les futures chutes de la neige », selon les deux organismes.

S’adapter…

Soutenues par les activités « annexes », les stations alpines font cependant face à un déficit d’enneigement qui reste l’un des défis à relever pour l’avenir.

« Dans le Val d’Allos, une réflexion est menée depuis quelques années et de nombreux investissements sont engagés pour lisser l’activité sur au moins deux saisons » assure Roch Dubreuil, responsable promotion du Val d’Allos. Il poursuit :

« En décembre 2013, une luge sur rails ​multi-saisons "Verdon Express"* a été installée, soit près de 995 mètres à parcourir avec des pentes à 12%. Et de nombreuses activités sont mises en place pour accueillir les touristes quelles que soient les conditions météorologiques : laser game, patinoire, randonnées. »

*Pour un montant de 2,3 M€ financé par la région Paca, le département des Alpes-de-Haute-Provence (contrat de station 2008-2013) et la Communauté de communes Haut-Verdon-Val d’Allos.

La suite de cet article est à lire dans le numéro 1118 de TPBM (parution  le 24/02/2016). Toutes les informations sur nos abonnements en cliquant ici. 




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer