AccueilArchitectureRTE : promesse de VEFA du futur siège des Fabriques signée avec Bouygues Immobilier/Linkcity

RTE : promesse de VEFA du futur siège des Fabriques signée avec Bouygues Immobilier/Linkcity

RTE vient de signer avec Bouygues Immobilier et Linkcity la promesse de vente en état futur d’achèvement (VEFA) de son nouveau siège régional qui verra la lumière dans le quartier des Fabriques, aux confins d’Euroméditerranée II.
RTE : promesse de VEFA du futur siège des Fabriques signée avec Bouygues Immobilier/Linkcity
VLAU - Fin 2025, le futur siège de RTE accueillera ses 500 collaborateurs aixo-marseillais dans un immeuble neuf de 13 100 m2 développé par les deux filiales de Bouygues.

ArchitectureBouches-du-Rhône Publié le ,

Sept mois après l’annonce du déménagement, les dirigeants de RTE et du tandem Bouygues Immobilier/Linkcity ont signé le mardi 8 mars, la promesse de vente en état futur d’achèvement (VEFA) du nouveau siège provençal du gestionnaire du réseau électrique. Selon nos informations, le montant de la transaction est de 60,5 M€.

Marseille : les Fabriques en chantier(s)

Fin 2025, RTE regroupera les 500 salariés de ses sites marseillais basés à Bonneveine (8e), ainsi que les équipes de son antenne aixoise, dans un écrin bioclimatique de quelque 13 100 m2 (R+7). Son nouveau siège poussera à l’angle de la rue de Lyon et de l’avenue du Cap Pinède (14e), dans le quartier des Fabriques (14 ha pour 250 000 m2 de surface de plancher), aux confins de l’extension septentrionale d’Euroméditerranée.

Une myriade de labels écolos

Ce programme « clefs en mains » conçu par les agences Vincent Lavergne Architecture et Urbanisme et Kardham Architecture aura une empreinte carbone réduite avec sa myriade de labels écolos : E2C1, Accessibilité niveau 2, Bâtiment bio-sourcé 1er niveau, NF HQE bâtiment durable niveau « excellent », Biodivercity ready (label de l’ensemble du quartier), Végétal local, Jardins de Noé...

Sur le plan architectural, il présente deux facettes : côté rue, le bâtiment affiche une enveloppe sobre, minérale, en cohérence avec l’architecture bioclimatique développée au sein des Fabriques ; côté intérieur, l’ouvrage se déploie autour d’un patio central traversant, ouvert sur un vaste cœur d’îlot arboré, à l’abri des fortes chaleurs et du vent. Cet espace extérieur accueillera des terrasses de travail, des bureaux et autres espaces informels de rencontres et d’échanges.

Les travaux qui devraient durer deux ans démarreront au début 2023. Après la livraison de l’immeuble prévue pour le début 2025, suivront douze mois d’aménagement intérieur notamment le chantier d’installation du nouveau centre de contrôle qui pilote tout le réseau Très Haute Tension (THT) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (le « dispatching » aujourd’hui basé à Bonneveine).

RTE qui sera propriétaire des murs envisage de financer une partie de l’opération par la cession de son siège actuel de l’avenue de Haïfa (8e), dans les quartiers Sud.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?