Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Avignon RTE inaugure sa base principale d'activités héliportées

le - - Economie

RTE inaugure sa base principale d'activités héliportées
A.Ricci - La base a été inaugurée vendredi 6 avril.

11 650 m2 flambants neufs. Inauguré le 6 avril, le bâtiment de RTE sur l'aéroport d'Avignon accueille désormais les services et travaux héliportés du Réseau de transport d'électricité, les ateliers de maintenance, les hangars de stockage et sa filiale Airtelis (vitrine commerciale France et monde).

Avignon devient la base principale des activités héliportées de RTE (Réseau de transport d'électricité) en France. Un nouveau bâtiment de 11 650 m2 vient d'être inauguré sur l'aéroport. Il est destiné à accueillir les services héliportés de RTE, les ateliers de maintenance, les hangars de stockage mais aussi sa filiale Airtelis (vitrine commerciale France et monde). Il existe cinq bases secondaires à La Baule, Auch, Albertville, Dijon et Paris.

RTE développe trois sortes d'activités héliportées : la surveillance de ligne (105 000 kilomètres de ligne haute et très haute tension en France), la maintenance sur les câbles électriques sous tension via des nacelles et l'installation ou la dépose de pylônes et le déroulage de câbles. Pour ce faire, l'entreprise utilise 24 drones et 16 hélicoptères et peut compter sur une centaine d'employés. Ces activités héliportées permettent d'éviter 1 400 jours d'interruption de lignes électriques chaque année.

« L'utilisation d'un hélicoptère réduit la vitesse d'intervention et facilite l'accessibilité des équipes de RTE », souligne Laurent Giolitti, directeur du site RTE d'Avignon.

D'ailleurs, les activités héliportées de RTE sont en cours d'intervention sur un méga-chantier des Hautes-Alpes qui va durer jusqu'en 2021. Le réseau de 200 kilomètres, qui va du lac de Serre-Ponçon au col du Lautaret, est en train d'être totalement rénové. La ligne de 150 000 volts va être remplacée par deux lignes de 225 000 volts. Coût de l'opération 230 millions d'euros.




Alain Ricci
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer